twitter facebook rss

Ressources

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

TNT : Qui en veut à EXCAF ? Les vraies raisons du lynchage médiatique

jeudi 17 novembre 2016

Il y a de cela un an, presque jour pour jour, j’avais écrit une contribution relayée par la presse sur une campagne dénigrement du groupe Excaf par des forces tapies dans l’ombre qui ne lui pardonnent pas d’avoir été choisi pour conduire le projet de migration de la TNT au Sénégal. Depuis lors, beaucoup d’eau a coulé sous le pont. En tant que vieil ami de feu Ben Bass, je ne peux rester impassible devant l’injustice qui frappe ce groupe sénégalais qui existe depuis 1972 soit 44 ans aujourd’hui et qui emploie plus de 500 personnes.

Ayant appris par la presse, les prétendus déboires de Sidy Diagne, le patron du groupe EXCAF, j’ai pris mon téléphone et appelé l’intéressé pour en avoir le cœur net. Grande a été ma surprise d’apprendre que Sidy Diagne n’a jamais été devant le juge, ni entendu sur les faits encore moins mis sous liberté provisoire comme plusieurs médias l’avaient annoncé. A la question de savoir pourquoi EXCAF ne publie pas de démenti ? Il me répond « cette guerre dépasse ma propre personne et je ne peux pas me permettre de me tromper de combats… »

Franchement, il faut désespérer des médias sénégalais et des journalistes véreux. Comment peut-on vouloir détruire un père de famille à ce point ? Pourquoi a-t-on véhiculé cette information dans la presse ? et qui a été à l’origine, et pour quel intérêt ? Pourquoi vouloir coûte que coûte affaiblir une société sénégalaise dont le seul tort est d’avoir remporté haut la main une compétition devant des multinationales et des lobbies étrangers et de mener à bien cette mission ? Les auteurs de cette campagne de dénigrement veulent certainement salir le PDG d’Excaf et sa famille pour décrédibiliser le groupe aux yeux de l’opinion et des autorités étatiques. Le timing du lynchage médiatique semble être bien calculé. En effet, c’est durant le séjour d’une délégation de haut niveau de l’IUT au Sénégal que ces articles de presse ont été curieusement publiés. Curieuse coïncidence ! Le satisfecit que l’UIT a décerné à Excaf, après la visite du centre technique de la TNT est venu sonner le glas aux détracteurs du groupe de feu Ben Bass.

Le projet de la TNT touche à sa fin avec plus de 92% du territoire couvert, plus de 16 milliards investis sur fonds propres, après désistement des banques qui subissent la pression de multinationales dont le cauchemar est de voir le modèle sénégalais s’étendre dans la sous-région.

En effet, Le Sénégal est le seul pays de la CEDEAO à avoir atteint ce niveau de réalisation sans aucune aide ni subvention de l’Etat du Sénégal. La TNT n’a rien coûté au contribuable sénégalais car c’est le groupe EXCAF qui a pris seul d’énormes risques pour prouver que l’expertise des sociétés sénégalaises est avérée.

Voilà ce que vit une société entièrement sénégalaise qui fait face à des puissants lobbies et à une absence de soutien au niveau national. Malgré les obstacles et les difficultés nées de cette situation, Excaf va courageusement terminer sa part du job, il livrera à l’Etat bientôt une infrastructure dont les sénégalais seront fiers. Demain, il fera jour……

Mamadou Dia, vieil ami de Ben Bass Diagne

(Source : Dakar Actu, 17 novembre 2016)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)