twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

TNT : Dakar et Thiès « numériques » d’ici fin avril

jeudi 26 mars 2015

Dakar et Thiès sont les deux premières capitales régionales du pays qui seront couvertes par le numérique dans le cadre du passage à la télévision numérique terrestre, avant fin avril prochain, si l’on croit le directeur exécutif du CONTAN, Amadou Top à l’occasion du séminaire le 24 mars portant sur le thème : « Tnt au Sénégal : architectures et plateformes technologiques. »

Contrairement à plusieurs pays africains dont le Burkina Faso qui a affirmé dernièrement ne pouvoir faire partie du train numérique, le Sénégal semble donner des gages pour son passage à la Télévision numérique terrestre (TNT) au 17 juin 2015.

C’est que l’on pourrait croire suite aux assurances données lors du séminaire organisé par Comité national de pilotage de la transition de l’analogique vers le numérique (CONTAN) et le groupe Excaf, chargé de l’implémentation de la TNT dans le pays.

A 3 mois du passage de l’analogique au numérique, le Sénégal est en mesure d’être au rendez-vous le 17 juin, selon M. Top qui rassure que le pays a tout mis en œuvre pour y arriver.

Toujours, selon lui, les diffuseurs vont se retrouver avec beaucoup moins de charges et n’auront plus à se préoccuper du transport et de la diffusion des signaux. Ils se contenteront de préparer les programmes et de les mettre à la disposition du transporteur (unique) qui va procéder à la transmission de ces signaux à l’utilisateur final, a expliqué le directeur exécutif du Contan.

Donnant toujours des assurances, M. Top est revenu sur les avantages, indiquant qu’ils sont multiples. « La télévision sera présente partout au Sénégal. La télévision numérique est de qualité, car elle va transporter avec elle tous les services à valeur ajoutée qui sont innombrables. Nous allons avoir la télévision de rattrapage. Nous allons pouvoir stocker les programmes localement pendant qu’ils seront en live. »

Le système d’archivage de tout le pays va évoluer, dit encore M. Top. « Nous allons aussi disposer au niveau des têtes de réseaux d’un système d’archivage qui permet en temps réel d’archiver toutes les productions télévisuelles sénégalaises. Les archives nationales seront sécurisées et vont être disponibles pour tous les citoyens et le monde entier », a assuré Amadou Top.

Tout ça ne sera possible qu’avec des hommes qualifiés. Là également, l’Etat est en train de former des journalistes, des techniciens, des opérateurs et des producteurs. Toutes ces garanties avaient déjà été données lors de la 8ème Assemblée générale ordinaire de l’Union africaine de radiodiffusion (Uar) qui s’est tenue à Dakar les 13 et 14 mars derniers.

Habib NGOM avec Ecofin

(Source : L’Obserateur, 26 mars 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)