twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

TNT : Babacar Touré préconise dans les brefs délais la résolution de "certains manquements"

vendredi 2 décembre 2016

Le processus de transition sénégalais vers le numérique, "cité en exemple un peu partout, est un modèle inachevé", a soutenu le président du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA), Babacar Touré, préconisant la résolution, dans les brefs délais, de "certains manquements".

"Le modèle sénégalais de transition reste unique. Il est cité en exemple un peu partout mais il reste un modèle inachevé’’, a-t-il dit dans des propos contenus dans le rapport 2015 du CNRA, remis jeudi au chef de l’Etat. M. Touré déclare que "l’avènement de la TNT (Télévision numérique terrestre) a été une grande promesse pour le Sénégal et les Sénégalais".

Selon lui, "le choix de l’opérateur national validé par le chef de l’Etat, a été fait sur une base objective et à l’unanimité des membres du comité de pilotage". "Le Sénégal, grâce à un partenariat public/privé, présente un taux de couverture de 75% de la population avec une excellente qualité technique, tant du point de vue des infrastructures que des décodeurs", s’est-il félicité.

Le président du CNRA a reconnu que ‘’l’ampleur, la qualité et le caractère exceptionnel de ce qui a été accompli par l’expertise nationale sont indéniables’’.

"Cependant, le processus de transition dont la partie technique a été réalisée par le Groupe EXCAF TELECOM a révélé certains problèmes, manquements et insuffisances qui doivent être résolus au plus tôt", a-t-il recommandé. "Leurs conséquences touchent à l’inégalité de traitement des citoyens, la totalité du territoire n’étant toujours pas couvert, d’où le sentiment de frustrations de nos concitoyens", a-t-il ajouté.

Le président du CNRA a signalé que le travail et le parcours du Comité national de pilotage de la transition de l’audiovisuel analogique numérique (CONTAN), ont été marqués par des difficultés. A ce propos, Babacar Touré a évoqué des lenteurs administratives, des divergences dans la gouvernance et l’exécution du programme de transition confié au CONTAN, un retard dans la mise en place de la société de gestion, l’absence d’un budget de communication et des installations techniques incomplètes. D’où selon lui la création et l’effectivité d’une Task force.

(Source : APS, 2décembre 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)