twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

TIC : Maurice toujours en tête en Afrique sub-saharienne selon le WEF

vendredi 15 avril 2011

Maurice arrive en tête des pays de l’Afrique sub-saharienne au niveau des technologies de l’information, a-t-on appris vendredi d’un classement du World Economic Forum (WEF) publié récemment.

Ce classement confirme la capacité de l’île de l’océan Indien à utiliser les technologies de l’information, dont internet non seulement en Afrique mais sur le plan mondial car le pays a progressé de six places passant de la 53e position à la 47e.

Le deuxième pays de l’Afrique sub-saharienne, l’Afrique du Sud, arrive en 61e position. Au niveau mondial, le classement est toujours dominé par les mêmes pays développés, avec la Suède en tête, suivi de Singapour, pour la deuxième année consécutive. La Finlande est troisième et les Etats Unis quatrième.

A noter que Maurice devance l’Inde, un géant de l’ informatique que Maurice prend souvent comme modèle et qui se classe 48ème. Au niveau du classement par niveau de développement ou niveau de revenus, Maurice est septième parmi les pays avec un seuil de revenus dans la tranche de « haute moyenne ». Dans cette catégorie, c’est la Malaisie qui est aux avant-postes.

« La performance remarquable de Maurice repose sur son environnement du marché qui est extrêmement propice. Au niveau de la régulation, il y a peu de "red tape", des régimes fiscaux efficaces, un encadrement adéquat de protection de la propriété intellectuelle, et un niveau de compétition élevé pour ce qui est de l’internet et de la téléphonie, entre autres », note le rapport du WEF.

Il y a dans le pays un intérêt réel et un niveau de préparation élevés pour utiliser les technologies de l’information et de la communication (Tic) par toutes les parties prenantes de la société, ajoute le WEF. Il y a une perception que le gouvernement accorde une priorité à ce dossier, ajoute-t-il. Tout n’est pas rose pour autant. Les auteurs du rapport font ressortir qu’au niveau des infrastructures et des ressources humaines, des améliorations sont possibles.

Au niveau de l’utilisation des nouvelles technologies, Maurice est loin des normes internationales des meilleures pratiques, surtout au niveau du gouvernement et du business.

Trois principaux critères ont été utilisés pour réaliser ce classement. L’environnement, incluant l’état du marché, le cadre politique et régulateur et l’infrastructure. A ce chapitre, Maurice est arrivé 41e derrière l’Afrique du Sud 38e. Les 138 pays du classement ont également été notés sur leur état de préparation, au niveau individuel, du gouvernement et du business. Maurice y figure à la 46e place, assez loin devant l’Afrique du Sud, 79e. Puis, il y a l’aspect pratique de l’utilisation au niveau individuel, du gouvernement et des entreprises. La Maurice enregistre son plus mauvais score terminant à la 76e place. L’Afrique du Sud est 84e. La culture internet au niveau des services publics est créditée de 3 point seulement. La Corée du Sud, première, a un score de 6,25 points à ce chapitre.

(Source : Afrique infos, 15 avril 2011)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)