twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Système monétique interbancaire : 41 banques intègrent la carte Gim-Uemoa

jeudi 1er octobre 2009

L’objectif de promouvoir dans la zone Uemoa un instrument monétique à la portée de tous, un système interbancaire de retrait et de paiement par carte appelé « Gim », est bien lancé. Le groupement interbancaire monétique de l’Uemoa (Gim - Uemoa) mis en place en 2003 en charge d’organiser ce système dans l’espace, a franchi différentes étapes. Son fonctionnement, les avancées, et les perspectives du projet monétique régional ont été longuement expliqués aux journalistes. Au cours d’une rencontre avec la presse, le directeur général de Gim - Uemoa, Blaise Ahouantchédé, a affirmé la volonté de son groupement de faire de sorte que l’utilisation de la carte Gim soit intégrée par l’ensemble de la communauté bancaire. Cela, à son avis, passe par la mise en production au niveau de la plateforme du Gim, en l’occurrence le centre de traitement monétique interbancaire de l’union économique et monétaire ouest africaine (Ctmi-Uemoa) de l’ensemble de la communauté bancaire. A ce niveau, les résultats sont déjà appréciables, puisque 41 banques sont déjà en production, et à en croire M. Ahouantchédé, l’ambition d’ici l’année prochaine est d’atteindre au moins 80 banques. « Dans deux ans, toute la communauté bancaire doit être en production. On se donne au moins un an et demi pour que l’ensemble communautaire bancaire soit capable d’offrir ce service à leurs clients », a aussi souhaité M. Ahouantchédé, selon qui également les acteurs directs que sont les banques et autres établissements financiers, mais aussi les populations et les commerçants, peuvent désormais avoir une carte Gim. Cette carte leur permet d’effectuer des opérations à moindre coût puisqu’avec la carte Gim, la commission maximale autorisée est de 500 Fcfa. L’ambition est d’augmenter au sein de l’espace, le taux de bancarisation jugé relativement dérisoire. « Le taux de bancarisations se situe aujourd’hui à 8 %, nous envisageons de passer à 25 % au moins dans les trois prochaines années », souhaite Blaise Ahouantchédé. La présentation faite par Mme Aïssatou Ly Wane, responsable du marketing et de la communication de Gim - Uemoa, assure à ce système toute les garanties de sécurité et de fiabilité susceptibles de contribuer à l’intensification des échanges et à l’intégration.

Adama Mbodj

(Source : Le Soleil, 1er octobre 2009)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)