twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Station terrienne de Gandoul : futur musée des télécommunications

jeudi 10 septembre 2020

L’historique station terrienne du site de la Sonatel de Gandoul sera préservée avec une reconstitution qui sera le premier jalon d’un futur musée des télécommunications.

Il y a de cela quelques jours, beaucoup de Sénégalais ont été surpris de voir la vielle antenne de Gandoul en train d’être démontée. Ainsi, dans une lettre ouverte adressée au DG de la Sonatel, Maram KAIRE, Président de l’Association Sénégalaise d’Astronomie, National Astronomy Education Coordinator et l’ancien ministre, Alassane Dialy NDIAYE, Directeur Général-Fondateur de la SONATEL, Membre de l’Académie Internationale d’Astronautique, ont considérée cette destruction comme une amputation catastrophique de l’Histoire du Sénégal.

Dans un communiqué parvenu à la Rédaction de Socialnetlink, la Sonatel considère que la station terrienne de Gandoul, de par sa position géostratégique, constitue un réel atout pour le Sénégal et pour la sous-région. Elle est appelée à jouer, comme par le passé, un rôle clé dans le renouveau de la technologie satellite.

Un projet de renouveau du site de Gandoul

En conséquence, l’entreprise explique que l’opération de démontage en cours ne vise pas à mettre en veilleuse cette station terrienne qui a marqué l’histoire des télécommunications du Sénégal et du continent. Elle est plutôt inscrite dans l’optique de continuer à y contribuer de façon active, l’objectif étant de préserver la position du Sénégal dans l’évolution de ce métier spécifique des télécommunications.

« La Sonatel a lancé, à cet effet, depuis plusieurs années un projet de renouveau du site de Gandoul qui rentre maintenant dans une phase finale et qui verra l’installation de nouvelles antennes satellite de dernière génération au service de tout le continent africain« , informe le communiqué.

Un futur musée des télécommunications

Toutes les dispositions techniques ont été prises pour préserver la grande antenne historique pendant la désinstallation dans la perspective d’une reconstitution sur une autre position plus favorable et plus sécurisée pour les personnes et les biens de ce site.

Fidèle à sa démarche, informe qu’elle va lancer une étude complète, y compris technologique pour reconstituer cette antenne, qui sera le 1er jalon d’un futur musée des télécommunications.

(Source : social Net Link, 10 septembre 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)