twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Starlink obtient une licence au Mozambique et amorce son expansion en Afrique

vendredi 25 février 2022

Le marché africain de l’Internet connaît actuellement une forte croissance qui devrait s’accentuer au cours des prochaines années avec les nouvelles habitudes de consommation liées à la Covid-19. Cette tendance attire de nouveaux investisseurs.

Starlink, le réseau Internet par satellites de la société américaine SpaceX du milliardaire Elon Musk, a obtenu une licence de fournisseur d’Internet par satellite au Mozambique. L’Institut national des communications du Mozambique (INCM) a annoncé, mardi 22 février, avoir attribué à la société le titre d’exploitation qui lui a été officiellement remis le mercredi 23 février. Selon le régulateur, l’arrivée de Starlink «  apportera d’énormes avantages à l’écosystème des technologies de l’information et de la communication au Mozambique  ».

Fort de sa constellation composée d’environ 2 000 satellites, Starlink va proposer ses services par satellite au Mozambique en complémentarité avec les fournisseurs locaux. «  Le service de transmission de données fourni par Starlink complétera d’autres services disponibles sur le marché, sans remplacer les technologies existantes  », peut-on lire dans le communiqué de l’INCM. 

Par son arrivée au Mozambique, Starlink amorce son expansion africaine dans le cadre de l’ambition de sa société mère SpaceX d’apporter le haut débit partout sur la planète, même dans les zones les plus reculées et enclavées alors que la demande en connectivité de haut débit s’est accélérée depuis 2020 à travers le monde en raison de la pandémie de Covid-19. En 2021, la société avait entamé les négociations avec les régulateurs de certains pays africains, dont l’Afrique du Sud, le Nigeria et le Zimbabwe, afin d’obtenir les autorisations nécessaires pour fournir ses services de connectivité par satellite dans ces pays. Avant le Mozambique, le service était seulement disponible en version bêta dans 16 pays, dont aucun pays africain.

Grâce à l’obtention de la licence d’exploitation de l’INCM, Starlink devrait contribuer à l’accès d’un plus grand nombre de personnes et d’entreprises à l’Internet à haut débit au Mozambique. L’expansion africaine de Starlink lui ouvre également les portes d’un nouveau marché où il espère gagner de nouveaux clients. Sur place, il sera confronté à des concurrents de renom tels que SES, Intelsat, Eutelsat, Yahsat, Inmarsat, Iridium et OneWeb.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 25 février 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)