twitter facebook rss

Ressources

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Souveraineté des données dans le numérique

vendredi 22 avril 2022

A l’occasion du Forum National de la gouvernance de l’Internet et SNDAYS 2022 organisé à l’UCAD, j’ai eu le plaisir, en tant que Président de la commission "Opérateurs, Infrastructures & Sécurité" d’#OPTIC et PDG du Groupe ARC de participer au Panel sur la Souveraineté des Données dans le Numérique.

C’est un domaine extrêmement vaste et complexe, dans un contexte régi par l’absence réelle de frontière, où le Cloud est roi et où les GAFAM règnent en maître.   Les échanges ont été riches et ont permis de ressortir certains points clés pour assurer la souveraineté de nos données au Sénégal et en Afrique en général :

- Un cadre juridique approprié
-  Une défiscalisation pour promouvoir les initiatives locales et assurer une compétitivité.
-  Disposer des infrastructures nécessaires : Datacenter à bas coûts, Point d’Echange Internet (IXP) national et sous-régional (UMEOA) performants pour garder le trafic Internet local, un coût de bande passante internationale faible, une électricité fiable et peu chère. 
-  Une réelle volonté politique pour promouvoir le contenu local et créer des champions nationaux (voire africains) du Numérique.   Sans le contenu local avec des initiatives disruptives dans le numérique, on aura beau avoir les meilleures infrastructures du monde, les données continueront de nous échapper. L’émergence de champions nationaux et sous-régionaux ne se pourra se faire qu’avec l’appui de nos gouvernements pour faire confiance à ses entreprises nationales pour apporter les solutions adéquates à nos marchés africains.   Un petit exemple, au sein d’ARC INFORMATIQUE, depuis nos débuts de l’Internet en 1996, nous avons toujours milité pour un hébergement local de notre service de messagerie malgré les barrières (cout de l’internet, cout du Datacenter, cout de l’électricité, etc…). Je remercie d’ailleurs nos clients qui nous ont fait confiance toutes ces années.

Ce n’est que par de petites initiatives nationales qu’émergeront nos champions qui contribuerons à affirmer notre souveraineté numérique.   Le débat sur la souveraineté des données est long mais il faut en parler car il y va de notre identité.   Merci de donner votre point de vue qui m’intéresse au plus haut niveau. 

Moshen Chirara

(Source : LinkedIn, 22 avril 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)