twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

South Atlantic Inter Link : Des opportunités immenses pour les développeurs camerounais

vendredi 4 mai 2018

Il ne reste plus qu’environ trois semaines pour que le CS Recorder, le bateau câblier transportant les 6000 Km de câbles de fibre optique a embarqué pour Kribi s’arrime sur les côtes camerounaises dans le cadre du projet South Atlantic Inter Link (SAIL). Et dans cette attente, les équipes techniques de la Camtel se préparent à l’accueil et au début des travaux. C’est la principale information à retenir de la seconde édition de « En attendant le bateau », la nouvelle émission de Camtel diffusée sur les chaînes de télévision locale. Une édition essentiellement axée sur les avantages dont tirera le Cameroun de l’arrivée de ce câble.

« La connectivité directe avec l’Amérique sera effective. Jusqu’à maintenant, nous avions une connectivité directe avec l’Europe à travers les câbles WACS er SAT 3, une connectivité directe avec l’Asie via le versant Est du câble SAT 3. Donc, jusqu’à présent, nos échanges avec l’Amérique transitaient par l’Europe. Donc, nous aurons désormais une connexion directe avec l’Amérique », explique Dr Alain ATE, Deputy project coordinator, cité dans « En attendant le bateau ». Il y voit également une opportunité unique pour les jeunes camerounais qui développent des applications, qui y trouveront un support pour pouvoir vendre leurs idées à travers ce réseau.

Le projet de câble sous-marin à fibre optique South Atlantic Inter Link (SAIL) qui va relier la ville camerounaise de Kribi à la ville brésilienne de Fortaleza devrait être opérationnel dès la mi-septembre 2018 au plus tard. Tous les équipements du projet ont été chargés le 20 mars 2018 à partir de la Norvège et dès le 21 mars le CS Recorder, le bateau transportant les 6000 Km de câbles de fibre optique a embarqué pour Kribi au Cameroun.

En marge du Mobile World Congress (MWC) qui s’est déroulé du 26 février au 1er mars 2018 à Barcelone (Espagne), le directeur général de la Camtel, David Nkoto Emane, a expliqué que « ce câble est amené à apporter le trafic qui vient de toute l’Afrique, du continent sud-américain, d’Asie et nous espérons qu’il viendra aussi des Etats-unis. Le 15 septembre 2018, au plus tard, donc cette année, nous allons exploiter cet important projet ». Ce câble présenté comme étant « de dernière génération » porte sur un linéaire de 6 000 kilomètres avec une capacité de 32 térabits par secondes.

(Source : TIC Mag, 4 mai 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)