twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Soutenances par visioconférence entre Tananarive et Dakar

samedi 30 juillet 2005

Grâce au projet Edocdev mis en place par l’Ecole des Bibliothécaires, Archivistes et Documentalistes, des étudiants Malgaches ont pu, d’Antananarivo, soutenir leur mémoire en la présence virtuelle de leurs correspondants à Dakar. La série de soutenances s’est déroulée hier, vendredi 29 juillet, dans les locaux de l’Agence Universitaire de la Francophonie.

L’Ecole des Bibliothécaires, Archivistes et documentalistes (Ebad) située dans l’enceinte de l’Université Cheikh Anta Diop, a introduit une innovation dans la soutenance de ses étudiants.

Il s’agit de la première expérience vécue hier, vendredi 29 juillet avec la série de soutenances par visioconférence tenue à l’Agence Universitaire de la francophonie. C’est grâce au projet Edocdev mis en place par l’Ebad que d’Antananarivo, des étudiants Malgaches des étudiants ont pu soutenir en présence virtuelle, leur mémoire de fin d’études.

Le projet Edocdev s’inscrit en droite ligne de la gestion et du suivi d’une Licence professionnelle en Sciences de l’information en formation à distance confié à l’Ebad par le ministère des affaires étrangères . Ce fut la genèse du projet Edocdev, aidé par les acquis du défunt projet. Forcir, qui a permis à nombre d’écoles et d’universités notamment Dakar et Antananarivo de développer une ingénierie de formations à distance et de proposer des diplômes de formation à distance en sciences de l’information et de la documentation.

Le projet Edocdev permet, selon M. Diallo, professeur à l’Ebad, l’abolition de la distance, en permettant aux professeurs et étudiants d’horizons différents de suivre le travail de leurs collègues ou élèves, de l’analyser et de le discuter en temps réel.

Ainsi, l’étudiante Malgache Randriarimanga a pu, d’Antananarivo, soutenir sa thèse dont le sujet était « l’Analyse de la recherche et de la diffusion de l’info », en la présence virtuelle de M Mamadou Diarra, encadreur, à Dakar, de même que M. Ibrahima Lo, censeur de l’Ebad, grâce à une plate-forme.

Enfin, la campagne de recrutement des étudiants de la Licence professionnelle a démarré en Novembre 2004. l’Ebad étudie présentement les différentes candidatures et la liste définitive des étudiants retenus publiée avant la rentrée Universitaire 2005-2006.

Rokhaya BARRY

(Source : Sud Quotidien, 30 juillet 2005)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)