twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Soupçonné de détournement de deniers publics : Ndongo Diaw sous mandat de dépôt

mardi 3 juillet 2012

Ndongo Diaw, ancien directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp), l’agent comptable Mamadou Yaké Ba et le responsable financier de l’agence, Léon Pierre Sagna, ont été déférés, hier, au parquet et placés sous mandat de dépôt. Par contre, Moustapha Yacine Guèye, Dg de Magal Holding limited (Mtl), entendu dans cette même affaire, bénéficie d’une liberté provisoire.

Il était 18 heures passées de quelques minutes. Visage tendu, la démarche atone, les trois avocats qui se sont constitués pour la défense de Mamadou Yaké Ba, l’un des compagnons de Ndongo Diaw, sortent des locaux du tribunal. Quelques minutes plus tard, la fourgonnette qui transporte les détenus sort du cave en trombe dans un concert de soupirs des parents et proches. La messe vient d’être dite. L’ancien directeur général de l’agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp) Ndongo Diaw vient d’être placé sous mandat de dépôt au même titre que Léon Pierre Sagna, le responsable financier, et le comptable de l’agence Mamadou Yaké Ba. Pourtant, plus tôt en début d’après-midi, leur ami Moustapha Yacine Guèye, directeur général de Magal Holding limited (Mtl), entendu dans la même affaire, a été libéré. Une situation qui met les avocats dans tous leurs états. « A travers cette affaire, nous assistons à une justice à deux vitesses », se plaint Me Pape Seyni Mbodji, l’un des avocats de Mamadou Yaké Ba. Poursuivis pour détournement de deniers publics, faux et usage de faux en écriture authentique, corruption passive et concussion, Ndongo Diaw et Cie n’ont pas versé une caution en vue de bénéficier d’une liberté provisoire. Et ce, du fait qu’ils n’ont pas reconnu, selon leurs avocats, les faits qui leur sont reprochés. Ainsi, après l’ex-directeur du Conseil Sénégalais des chargeurs (Cosec) Amadou Kane Diallo, Ndongo Diaw, Mamadou Y. Ba et Léon Pierre Sagna rejoignent la prison de Rebeuss.

Ibrahima Ba

(Source : Le Soleil, 3 juillet 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)