twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sonatel lève l’équivoque sur la nouvelle gamme "Illimix- Mixel"

mardi 4 août 2020

Pour lever la confusion et procéder à un début de réponse, le groupe Sonatel-Orange précise qu’il ne s’agit pas d’une hausse tarifaire, mais plutôt de permettre au client de mieux optimiser sa consommation. Ainsi, le groupe Sonatel-Orange poursuit depuis plusieurs années une politique de baisse continue de ses tarifs proposés au client. Ainsi, avec cette nouvelle gamme de forfaits mise sur le marché le 22 juillet et qui a d’ailleurs suscité plusieurs interprétations, Sonatel-Orange estime ne pas avoir dérogé à la règle qui consiste à faciliter la vie des sénégalais dans le domaine du numérique et d’accompagner l’État dans son plan Sénégal Émergent et particulièrement sur le volet numérique 2025.

Pour une meilleure compréhension de cette nouvelle gamme de forfait, le groupe Sonatel-Orange a voulu, cet après midi, en présence du directeur général de la Sonatel Sékou Dramé, de Abdou Karim Mbengue, directeur de la communication et des relations extérieures de la Sonatel ainsi que d’autres responsables, donner des détails plus explicites sur ces récents produits. Deux offres de la nouvelle gamme Illimix ont ainsi sucsité quelques incompréhensions. Il s’agit des deux offres ILLIMIX MOIS 4500f et 7500 f qui sont considérées comme des hausses tarifaires par rapport aux anciens forfaits/mois de 1900 et 5900f.

Selon le groupe Sonatel Orange, "il urge de lever l’équivoque et de montrer que la nouvelle gamme s’inscrit plutôt dans une volonté de soulager le budget quotidien des sénégalais tenant compte du contexte de Covid-19. La particularité de cette nouvelle offre est liée à ces deux offres/semaine à 1300 f (valables 7 jours) qui n’existaient pas dans l’ancienne gamme. De même, un nouveau forfait/semaine a été créé sur la formule Kirène et qui est accessible à 690 f.

Toutefois, la nouveauté est liée à cette possibilité de combiner les illimix entre eux pour cumuler les avantages et se retrouver avec la validité la plus avantageuse. Cela permettra de bénéficier du volume d’appel ou d’internet plus important et à moindre coût par rapport à l’ancienne gamme. Toutes ces précisions ont été faites aujourd’hui par El Hadj Cheikh Gaye, le responsable du département mobile.

(Source : Dakar Actu, 4 août 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)