twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

« Sonatel est leader dans tous ses pays de présence »

samedi 28 novembre 2020

Porté par de bons résultats financiers et commerciaux engrangés ces dernières années, le groupe Sonatel entend conforter ses ambitions sur le marché des télécommunications au Sénégal.

L’opérateur historique des télécommunications au Sénégal qui a fêté le 1er octobre dernier ses 35 ans d’existence, veut inscrire sa démarche dans la bonne dynamique dans laquelle il s’est inscrite depuis son lancement.

Fondé le 23 juillet 1985 par l’État du Sénégal, suite à la fusion de l’Office des Postes et Télécommunications et de Télé Sénégal, le groupe Sonatel a très vite entamé son expansion. D’abord au Mali depuis 2002, puis en Guinée Conakry et Guinée Bissau depuis 2007, puis en Sierra Léone en 2016.

Dans sa besace, de offres alléchantes de solutions globales de télécommunications dans les domaines du fixe, du mobile, de l’Internet, de la télévision et des données qui ont séduit un grand nombre de particuliers et d’entreprises de ces pays.

Depuis lors, l’opérateur de téléphonie a franchi des pas de géant, qui lui ont permis de récolter aujourd’hui les fruits de ses efforts de croissance. Une performance qui réjouit le Directeur de la Communication institutionnelle et des relations extérieures de Sonatel, M Abdou Karim Mbengue.

« Aujourd’hui, Sonatel est leader dans tous ses pays de présence et réaffirme son engagement à accompagner nos États et nos communautés pour une émergence numérique des territoires » se félicite-t-il. Une performance appréciable mais qui n’incite guère les responsables de l’entreprise à dormir sur leurs lauriers.

Abdou Karim Mbengue rassure : « Sonatel est citoyennement engagé, anticipe et réalise des investissements pour préparer l’avenir et asseoir son avantage concurrentiel ».

Une noble mission qui se fera à travers de nombreux réalisations et partenariats, explique-t-il, précisant : « nous mettons le numérique au service du développement économique et social avec 4500 « Sonatéliens » engagés quotidiennement pour satisfaire nos 34 millions de clients ».

Emplois indirects

Les résultats ne se font pas attendre, poussant la Sonatel à contribuer généreusement dans l’économie nationale voire sous régionale. « Si on se réfère à l’année 2019 par exemple, ce sont 610 Milliards FCFA de recettes budgétaires pour les 5 Etats dans lesquels nous opérons, 115 Milliards FCFA générés par nos exportations, 160 000 Emplois indirects et 4500 Emplois directs dans nos pays de présence (Sénégal, Mali, Guinée, Guinée Bissau et Sierra Leone) », détaille-le Directeur de la Communication institutionnelle et des relations extérieures de Sonatel

Sur un autre plan, le groupe Sonatel se distingue dans ses efforts d’assister et de promouvoir les entreprises locales dans tous ses pays de présence. M Abdou Karim Mbengue rappelle que cette politique d’assistance aux entreprises locales répond à une tradition ancrée depuis de longues années à Sonatel consistant à accorder une importance accrue à la notion de Contenu Local.

« Aujourd’hui plus de 54% de nos dépenses d’exploitation sont en faveur des entreprises locales et nous avons généré en 2019 un Chiffres d’Affaires de plus de 250 Milliards pour ces entreprises locales dans nos pays de présence », souligne Mbengue.

Également, poursuit-il, nous nous donnons aussi comme mission de soutenir les productions audiovisuelles locales. « L’ambition du groupe est de se positionner au cœur des interactions dans les contenus, et d’être un acteur majeur de l’écosystème culturel du Sénégal avec les produits déjà disponibles comme la TV d’Orange, Wido, Youscribe, dalal tone, etc. et d’autres à venir.

Leader innovant en Afrique

De par son statut incontesté d’opérateur de référence au Sénégal et en Afrique de l’Ouest, Sonatel entend accompagner le Sénégal dans son ambition de maintenir sa position de pays leader innovant en Afrique dans le domaine du numérique. Une politique déclinée à travers la stratégie ‘’Sénégal numérique 2016-2025’’. Sonatel a activement contribué à l’élaboration et à l’actualisation du plan SN2025 dans le cadre du comité de pilotage et Sonatel, en tant qu’acteur majeur du secteur des TIC, contribue significativement à l’atteinte des objectifs clés de ce plan.

Abdou Karim Mbengue explique que la démocratisation de l’Internet au Sénégal est une promesse tenue par Sonatel. Entre 2017 et 2020, a-t-il poursuivi, Sonatel a mobilisé toutes ses ressources pour que la 4G+ soit disponible dans tous les départements du Sénégal à des tarifs de plus en plus accessibles après le renforcement des réseaux 3G/4G et l’extension de l’ADSL et de la Fibre partout dans le pays. En 4 ans, les prix de l’Internet Mobile ont baissé en moyenne de 70% et ceux de l’internet fixe de 83% et le Sénégal a aujourd’hui des tarifs Internet parmi les plus bas d’Afrique. Pour cela, Sonatel a investi plus de 300 milliards de francs CFA depuis 2016 pour doter le Sénégal des meilleures infrastructures numériques et du meilleur réseau en termes de couverture et d’expérience client.

Également, Sonatel a entrepris un vaste programme de fibre optique (FTTO, FTTB, FFTH) à travers le pays, en complément de l’ADIE. Le groupe a aussi construit un Datacenter de dernière génération à Rufisque, et se positionne en hébergeur de données pour plusieurs Organisations du privé mais également des structures de l’État.

Enfin, a dit M MBengue, Sonatel a contribué également à la numérisation des paiements dus à l’État grâce à son service de monnaie électronique Orange Money (paiement inscriptions étudiants, perception cotisations CMU…).

Le bien-être des populations des pays dans lesquels il opère, intéresse grandement le groupe Sonatel. Des actons sociales qui se mènent surtout à travers la Fondation éponyme. Le Directeur de la Communication institutionnelle et des relations extérieures de Sonatel exprime la fierté des « Sonateliens ». A travers la Fondation Sonatel nous promouvons le bien-être communautaire par la facilitation de l’accès aux services sociaux de base : l’éducation, la santé et la culture.

Il explique que c’est une contribution qui se fait à travers les actions régulières menées par l’entreprise dans le cadre de sa politique de Responsabilité Sociétale d’Entreprise avec nos quatre axes prioritaires que sont le bien-être communautaire, la croissance et le développement économique, la préservation de l’environnement et la bonne gouvernance.

S’agissant spécifiquement de la contribution de Sonatel à l’émergence et la consolidation d’un écosystème numérique créatif du secteur des télécoms, M Mbengue révèle que le soutien se fait par la création de la première école de codage gratuite de l’Afrique de l’Ouest : Sonatel Academy ; mais aussi par la promotion de l’entreprenariat numérique au service du développement à travers les différents concours et programmes (Téranga Capital, Orange Digital Ventures) initiés pour accompagner les nouvelles initiatives technologiques en faveur des jeunes entrepreneurs.

Une économie numérique forte

On peut citer notamment Linguère Digital Challenge exclusivement réservé aux femmes qui évoluent dans le secteur des TICs et POESAM (Prix Orange de l’Entreprenariat Social en Afrique et au Moyen Orient). Depuis une dizaine d’années, ce sont plus d’une cinquantaine de projets qui ont été financés grâce à ces concours ou ont bénéficié d’un accompagnement de Sonatel en création d’entreprise et renforcement de capacités grâce Orange Fab notre programme d’accélération, ou l’incubateur le CTIC Dakar que nous accompagnons.

Et pour fédérer tout cet écosystème, Sonatel a inauguré, l’année dernière, à Dakar le premier centre d’innovation numérique en Afrique de l’Ouest, l’Orange Digital Center : un tiers-lieu solidaire qui regroupe apprenants, fablabs, incubateurs et projets de financement avec espaces de coworking. Ceci dans le but de soutenir l’émergence d’un écosystème créatif, prospère qui donne aux acteurs du numérique la possibilité d’imaginer des moyens de créer et de prospérer. Ces espaces dédiés et le partenariat avec l’Université Virtuelle du Sénégal reflètent l’ambition de promouvoir une économie numérique forte et innovante pour le développement socio-économique du pays. Nous sommes fiers d’être le premier contributeur de l’écosystème numérique au Sénégal.

Pour les années à venir, Sonatel veut mettre l’accent essentiellement sur la réalisation de son ambition d’être le partenaire privilégié de la transformation numérique des sociétés dans ses pays de présence. Un ambitieux projet qui passe par un solide programme d’investissement devant permettre au groupe de préparer ses plateformes de services à écouler plus de trafic avec une excellente qualité de service notamment par la 5G, mais aussi par le déploiement de nouvelles offres et innovations pour accélérer la transformation en un opérateur multiservices.

D’où la volonté du groupe de s’inscrire dans une démarche d’ouverture en mettant à disposition ses assets au service de l’écosystème numérique dans les pays de présence et en nouant des partenariats féconds avec les acteurs de cet écosystème qui partage l’ambition de développement de ces pays d’accueil.

(Source : Réussir Business, 28 novembre 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)