twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sonatel déclare avoir investi près de 10 milliards de francs CFA en Casamance

jeudi 14 décembre 2017

La Société nationale des télécommunications (Sonatel) a investi près de 10 milliards de francs CFA dans les trois régions de la Casamance (sud), de 2015 à 2017 pour densifier son réseau téléphonique dans cette partie du pays, a-t-on appris jeudi de son directeur chargé des relations extérieures, Abdoul Karim Mbengue.

"Nous avons investi près de 10 milliards de francs CFA dans les régions du sud (Kolda, Sédhiou et Ziguinchor), pour densifier les équipements techniques des réseaux mobiles et le transport télécoms" de la Sonatel, a affirmé M. Mbengue.

Il prenait part à une cérémonie de lancement de la 4G à Ziguinchor, en présence des autorités administratives, du maire Abdoulaye Baldé, des notabilités religieuses et coutumières, et des membres d’"Allez Casa", le comité des supporters du Casa Sports (Ligue 1).

"Cet investissement de la Sonatel a permis à l’Etat du Sénégal d’être en avance sur les délais d’atteinte de l’un des objectifs de son Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers, le désenclavement numérique du pays", a ajouté Abdoul Karim Mbengue.

Grâce aux investissements de la Sonatel, "des localités jadis peu couvertes dans le sud sont maintenant connectées au réseau" de l’opérateur téléphonique, s’est réjoui M. Mbengue.

Selon lui, les localités de Suel, Djondji, Marsasoum, Sindian, Thionk-Essyl, Bounkiling, Kounkané, Dombondir, Balandine, Tambouille, Diouloulou et Diattacounda sont maintenant couvertes par le réseau de la Sonatel, grâce aux investissements de l’opérateur téléphonique.

"Les réalisations sociales et environnementales opérées dans le cadre de la politique de responsabilité sociale d’entreprise de la Sonatel font partie des cinq priorités" de la société de télécommunication, a souligné Abdoul Karim Mbengue.

Selon le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, la 4G permettra à sa commune de "réfléchir à des projets de construction d’espaces dédiés aux jeunes, à la mise en place d’une bibliothèque numérique et d’espaces de détente et de rencontres ouverts aux jeunes".

"Cette nouvelle technologie va surtout permettre aux étudiants, aux chercheurs et à l’administration de mieux faire son travail. Elle permettra la création d’espaces de connexion pour les jeunes. Elle peut accélérer même le développement de Ziguinchor. Des zones frontalières sont en train d’être couvertes par le réseau", s’est réjoui le gouverneur de Ziguinchor, Guédj Diouf.

Il a invité les responsables de la Sonatel à faire bénéficier de la 4G les îles de la Casamance et les villages situés aux frontières du Sénégal avec la Guinée et la Guinée-Bissau.

(Source : APS, 14 décembre 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 606 817 abonnés Internet

  • 9 340 927 abonnés 2G+3G (97,20%)
  • 135 690 clés Internet (1,40%)
  • 111 795 abonnés ADSL (1,20%)
  • 18 405 abonnés bas débit (0,20%)
    - Liaisons louées : 21 114

- Taux de pénétration des services Internet : 62,97%

(ARTP, 31 décembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 290 636 abonnés
- 224 105 lignes résidentielles (77,11%)
- 66 463 lignes professionnelles (22,87%)
- 1 148 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,91%

(ARTP, 31 décembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 758 366 abonnés
- Taux de pénétration : 103,29%

(ARTP, 31 décembre 2017)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)