twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sonatel connectera le Sénégal à son 5e câble sous-marin à fibre optique

mercredi 20 juillet 2022

La demande en connectivité à haut débit s’accélère en Afrique. Les opérateurs de télécommunications renforcent leurs infrastructures à haut débit pour mieux y répondre.

L’opérateur de télécommunications Sonatel, filiale sénégalaise du groupe français Orange, a annoncé le mardi 19 juillet avoir obtenu le marché de la station de raccordement du Sénégal à un 5e câble sous-marin de fibre optique. Il s’agit de 2Africa de Meta. L’annonce a été faite lors de la première visite en Afrique de la nouvelle directrice générale du groupe Orange, Christel Heydemann (photo, à gauche).

C’est en mai 2020 que le projet 2Africa a été officiellement lancé en réponse à l’explosion de la demande en connectivité à haut débit en Afrique. Il avait initialement été annoncé en février par un consortium composé de Meta (alors Facebook), China Mobile International, MTN GlobalConnect, Orange, STC, Telecom Egypt, Vodafone et WIOCC. La construction et la pose de l’infrastructure sont assurées par la société Alcatel Submarine Networks.

Le nouveau câble viendra s’ajouter aux 4 infrastructures de ce type déjà exploitées par Sonatel au Sénégal. Il s’agit de SAT-3, ACE, Atlantis-2 et SHARE. À cela s’ajoute le centre de données de Sonatel à Rufisque que la société a récemment modernisé en y ajoutant une deuxième salle. Ces investissements s’inscrivent dans le cadre de l’ambition de la filiale d’Orange à fournir des services de la plus haute qualité au Sénégal. La société ambitionne d’apporter la 4G partout au Sénégal d’ici fin 2023.

Long de 45 000 kilomètres, 2Africa est prévu pour être opérationnel en 2023/2024. Sa mise en service devrait permettre à Sonatel d’augmenter considérablement ses capacités en matière de connectivité à haut débit pour satisfaire à la demande croissante. La nouvelle infrastructure devrait également faciliter le déploiement de la 4G, de la 5G et l’accès haut débit fixe.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 20 juillet 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)