twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sonatel : Thierry Breton, l’arme secrète de France-Télécom

vendredi 11 mars 2016

Pour matérialiser son plan de démantèlement de Sonatel au nom d’une pseudo externalisation, France Télécom mise aussi sur son ancien Pdg et ex-ministre des Finances Thierry Breton.

Depuis Paris France Télécom pilote son plan de démantèlement de Sonatel au nom d’une externalisation qui ne dit pas son nom. Pour ce faire, au-delà du directeur adjoint de Sonatel qui a sous sa coupe le comité d’achat ainsi que plusieurs branches stratégiques de la société de téléphonie, France-Télécom compte sur un autre pion qu’il a casé au sein du conseil d’administration : Thierry Breton.

Selon les informations de Libération, l’ancien ministre français des Finances et ex-Président directeur général de France-Télécom siège désormais au sein du conseil d’administration de Sonatel comme…administrateur. Les mêmes sources soulignent que le fait que France Télécom case Thierry Breton au sein de l’instance de décision de Sonatel malgré les hautes fonctions qu’il a eu à occuper au sein du groupe n’est pas anodin. « Thierry Breton siège dans le conseil pour défendre avec bec et ongles les intérêts de France-Télécom. Le fait qu’un ancien Pdg de France-Télécom devienne simple administrateur au sein de Sonatel semble interpellé tout le monde. Il a une mission et il va l’exécuter jusqu’au bout », témoigne un connaisseur.

A noter que la même source qualifie de « pion » l’actuel Directeur général, Alioune Ndiaye qui se plie aux moindres désirs de France-Télécom. A preuve c’est depuis Paris que la plainte qu’a été décidée visant Le Quotidien qui, dans un article, accusait Sonatel de manipuler ses chiffres. Ce dossier est piloté par la gendarmerie de Thiong qui cherche aussi à identifier la « gorge profonde » qui est la source de nos confrères.

A noter que l’intersyndicale de la Sonatel a fait encore face à la presse hier pour annoncer une grève de cinq jours qui débutera très bientôt. C’est dire que le feu couve au sein de…l’Orange.

Source : Libération

(Source : ActuNet, 11 mars 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)