twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sonatel-Orange à l’assaut du marché guinéen

jeudi 20 septembre 2007

Après avoir obtenu la quatrième licence téléphonique en Guinée, le duo Sonatel-Orange va bientôt se lancer à l’assaut du marché guinéen, déjà investi par d’autres opérateurs.

Dans un marché très fluctuant, où plus de la moitié de la population vit avec moins d’un dollar par jour, le PDG de Sonatel-Orange, Cheikh Tidiane Mbaye, qui s’est rendu cette semaine à Conakry, a promis d’offrir un service de qualité à moindre coût.

"Nous pensons qu’il est possible en Guinée d’améliorer le service en qualité et en quantité et surtout à des prix compétitifs", a dit Mbaye après sa rencontre avec le ministre guinéen des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, Justin Morel Junior.

Le marché guinéen de la téléphonie mobile est actuellement dominé par trois opérateurs ; MTN Investcom, Intercel et la Société des télécommunications de Guinée (Sotelgui), l’ancienne société d’Etat.

La Sotelgui, qui compte environ 160 000 abonnés au réseau mobile, est fortement concurrencée en ce moment par MTN Investcom - détenteur de la marque Areeba en Guinée - qui a largement dépassé le cap des 120 000 abonnés en moins de deux ans.

"Nous devons avancer, progresser et surtout rattraper le temps perdu. En 1992, nous étions en avance sur certains pays de la sous-région dans le domaine de la téléphonie mobile mais aujourd’hui ceux-là sont devant nous", a déclaré Justin Morel Junior, lors de l’audience accordée au directeur de Sonatel-Orange.

Le nouvel opérateur a commencé par l’implantation de ses installations techniques avant la vente des puces qui serait "imminente", informe une source proche du ministère des NTIC.

Eugénie Loua

(Source : La Sentinelle, 20 septembre 2007)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)