twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sonatel-Artp-Global Voice : La guerre est ouverte !

vendredi 30 juillet 2010

C’est la guerre entre la Sonatel, d’une part, et le couple Artp-Global Voice, d’autre part. La Sonatel a tenu une conférence de presse pour dénoncer le contrôle des appels téléphoniques internationaux entrants confié à Global Voice.

« En conférence de presse, hier, M. Seydi Ahmed Sy Sarr, directeur de la Réglementation et des Affaires juridiques de Sonatel, a annoncé qu’une citation va être déposée à l’endroit de M. Serigne Ben Niang, le vice-président de Global Voice. La Sonatel indique également qu’il y aura une hausse sur les tarifs des appels du Sénégal vers certains pays africains, si le décret entre en vigueur », écrit « Le Soleil ».

« Quelques heures après la conférence de presse de l’Artp, la direction de Sonatel - en l’absence de son directeur général - vient de s’exprimer, pour la première fois, sur le décret 2010-632 visant la mise en place d’un système de contrôle du trafic international entrant au Sénégal. Face à la presse, M. Seydi Ahmed Sy Sarr, directeur de la Réglementation et des Affaires juridiques de Sonatel, a annoncé que la Sonatel va assigner en justice M. Serigne Ben Niang, vice-président de Global Voice. « Comment peut-on débarquer dans un pays et porter des accusations aussi graves à l’endroit d’une société dans laquelle l’Etat est actionnaire ? » s’est demandé M. Sarr. « Serigne Ben Niang devra répondre de ses accusations devant la justice. Nous avons déjà transmis le dossier à nos avocats », a indiqué Seydi Ahmed Sy Sarr qui s’est offusqué de la mise en doute de la bonne foi de la Sonatel sur les déclarations du volume des appels entrants. « Je ne comprends pas le procès d’intention fait à Sonatel. En matière de transparence, nous n’avons de leçons à recevoir de personne. Vous n’avez jamais entendu parler de scandale financier à la Sonatel. Depuis 2002, l’Artp a les moyens de contrôler ce que fait la Sonatel (à travers un cabinet d’audit) aux frais de cette dernière. « Le rôle du régulateur n’est pas de prétendre trouver plus de recettes à l’Etat, mais de parvenir à élaborer des politiques judicieuses, proches des intérêts des uns et des autres », rapporte « Le Soleil ».

« Le Populaire » fait remarquer que « l’Etat est inflexible et la Sonatel souffle le chaud et le froid ».

Selon « Le Populaire », « la Sonatel est déterminée à faire de la résistance n’exclut pas de saisir la Cour suprême ».

Toujours dans les colonnes du journal « Le Populaire », le Directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp) « est revenu, outre les aspects financier, économique, juridique et technique, sur la nature du contrat, la concertation ou la mise en demeure de la Sonatel ». « Si la Sonatel refuse de donner le Cdr (Call datas records) et à ce qu’on mette les équipements pour compter de façon objective avec eux les minutes entrant au Sénégal, nous seront obligés de faire une estimation », déclare Ndongo Diaw, qui ajoute que « il y a des décisions qui doivent se prendre par surprise ».

Lors de cette conférence de presse, « Ndongo Diaw menace la Sonatel et met en garde Tigo ».

« Le Matin » relève que c’est « attaques contre attaques entre l’Artp et la Sonatel ». « Les télécoms dans le tourbillon », titre « Le Matin ». « La guerre totale dans les télécoms », renchérit « L’Observateur ». « La Sonatel attaque le décret de Wade et porte plainte contre Global Voice ».

Pour sa part, note « Le Quotidien », malgré la polémique entre l’Artp, Global Voice et la Sonatel sur les appels entrants, « les consommateurs sans voix ». Selon « Le Quotidien », « les protagonistes oublient l’usager ».

« Sud Quotidien » annonce que « Bennoo Siggil Senegaal va battre le macadam le 14 août prochain pour dénoncer les multiples difficultés liées aux coupures intempestives d’électricité, aux inondations et à l’impunité. L’annonce a été faite hier, jeudi 29 juillet, par Cheikh Sarr, Secrétaire général de Naxx Jarinu, porte-parole du jour, à l’issue de la conférence des leaders qui s’est tenue chez Amath Dansokho ».

Selon « Le Quotidien », « après la coalition de la société civile qui va tenir une marche le 31 juillet prochain, voilà que la coalition Bennoo Siggil Senegaal décide elle aussi de battre le macadam le 14 août 2010. C’est du moins ce que les leaders de l’opposition ont arrêté hier, jeudi 29 juillet, au sortir de leur réunion qui s’est tenue chez Amath Dansokho. « Face aux difficultés auxquelles sont confrontées les Sénégalais, Bennoo Siggil Senegaal a décidé d’organiser une marche nationale le 14 aout », a confié Cheikh Sarr, Secrétaire général de Naxx Jarinu. Le porte-parole du jour de faire savoir que les leaders sont en train de prendre toutes les dispositions nécessaires pour faire une bonne mobilisation. Le but est d’amener toutes les franges de la société qui sont en lutte à fédérer leurs forces pour faire face au pouvoir ».

Ce qui fait dire à « Walfadjri » que « Benno prend le train de la contestation ».

(Source : Nettali, 30 juillet 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)