twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Somaliland : le gouvernement et les opérateurs créent une nouvelle coentreprise de fibre optique

jeudi 10 février 2022

Pendant 11 ans, le segment de la connectivité à haut débit par fibre optique a été sous monopole d’Etat. En 2020, la Chambre des représentants l’a ouvert à la concurrence après plusieurs mois de plaintes exprimées par les opérateurs télécoms.

Le gouvernement du Somaliland et les représentants des opérateurs Somtel, Telesom et Somcable ont signé, mardi 8 février, un accord pour la création d’une nouvelle coentreprise de fibre optique. Selon les termes de l’accord, les trois entreprises télécoms détiendront chacune 31,67 % de la nouvelle société commune qui sera créée, tandis que le gouvernement conservera 4,99 %.

Les entreprises télécoms et le gouvernement ont également convenu de partager les points d’atterrissage et l’exploitation des câbles sous-marins qui entreront dans le pays. Musa Bihi Abdi, le président de la République du Somaliland, considère ce partenariat public-privé comme une avancée majeure dans la mise à disposition des abonnés de services de qualité, à des prix abordables.

Cette initiative intervient près de deux ans après que la Chambre des représentants de la République du Somaliland a libéralisé la fourniture de fibre optique dans le pays. Jusque-là, le monopole était détenu par la société publique Somcable en vertu de la loi n° 50/2011 qui lui attribuait une concession de 25 ans. Telesom et Somtel avaient essayé à maintes reprises de briser ce monopole qu’ils considéraient injuste et en faveur « d’un concurrent moins expérimenté ». Leurs plaintes ont finalement été prises en considération par le gouvernement.

Une fois sur pied, la nouvelle entité jouera un rôle indispensable dans la transformation numérique du Somaliland. Musa Bihi Abdi laisse entendre qu’elle aidera non seulement les entreprises à améliorer leur opération mais aussi le gouvernement à développer l’éducation, la santé et plusieurs autres domaines stratégiques.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 10 février 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)