twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Somalie : le groupe terroriste Al-Shabaab détruit des infrastructures télécoms de l’opérateur Hormuud Telecom

mercredi 9 novembre 2022

Al-Shabaab est actif en Somalie depuis 2006. Les multiples attaques du groupe ont coûté la vie à des milliers de personnes et provoqué la destruction de dizaines d’infrastructures, dont des sites télécoms.

L’opérateur de télécommunications somalien Hormuud Telecom a confirmé, le lundi 7 novembre, qu’une attaque à la voiture piégée perpétrée par le groupe terroriste Al-Shabaab a détruit un centre et une tour de télécommunications à Qaayib, un village de l’Etat de Galmudug. L’incident a provoqué la déconnexion d’environ 14 000 personnes résidant dans la région du réseau de l’opérateur.

Selon Hormuud, les habitants de Qaayib et des environs ne peuvent pas accéder aux services de télécommunications fournies par l’opérateur et à sa plateforme d’argent mobile Electronic Voucher Card (EVC Plus).

Par ailleurs, les populations accusent Al-Shabaab de détruire les puits et les centres de télécommunication pour les punir de soutenir l’offensive gouvernementale en cours contre les militants.

Depuis sa création 2006, le groupe terroriste Al-Shabaab a multiplié les attentats en Somalie dans le cadre de son ambition de renverser le gouvernement afin de mettre en place un Etat islamique, d’imposer la charia et de chasser toutes les forces étrangères du pays. Outre les forces gouvernementales, le groupe s’attaque parfois aux infrastructures de télécommunications, entre autres.

Généralement, le groupe cible les infrastructures de communications dans les zones où opéraient les forces de la Mission de transition de l’Union africaine. En 2019, Hormuud a rapporté 12 attaques contre ses équipements, entraînant la déconnexion de 4 000 personnes. Les militants ont également détruit des infrastructures cruciales de la société de télécommunications kényane Safaricom afin de limiter les communications entre les autorités et les civils du côté kényan, près de la frontière avec la Somalie.

La destruction de ces infrastructures devrait plonger la région dans un blackout pour une période indéterminée. Hormuud s’est engagée à reconstruire le centre télécoms afin de rétablir les services télécoms le plus vite possible. Cependant la société n’a pas donné un calendrier précis.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 9 novembre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik