twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Solutions nationales de santé digitale pour contenir le Coronavirus

dimanche 8 mars 2020

L’Association des utilisateurs des TIC (ASUTIC) salue l’immense travail que le Gouvernement du Sénégal est en train de réaliser à travers le Ministère de la Santé et de l’Action sociale axé sur la prévention, le diagnostic et le traitement du Coronavirus.

Ces initiatives salutaires du Gouvernement doivent être accompagnées et soutenues par une active participation citoyenne. Aussi, nous saluons, l’important travail d’information et de sensibilisation que la presse sénégalaise est en train de mettre en œuvre par toute une série d’émissions et de publications sur cette maladie.

Dans ce sens, l’ASUTIC estime qu’en plus des actions actuellement en cours, le numérique doit aussi être plus mis à profit en particulier le service SMS, l’Internet, les réseaux sociaux et le téléphone portable.

En effet, des solutions de santé digitale pourraient être utilisées pour mieux informer et communiquer sur comment éviter l’infection, comprendre qui pourrait être infecté, tracer les personnes à risque et suivre les protocoles de traitement.

Aussi, aux fins de réaliser un Système digitale d’information et de communication sanitaire suivant une approche participative, l’ASUTIC recommande au Ministère de la Santé et de l’Action Sociale­ les solutions numériques suivantes pour­ la prévention­ :

Système de surveillance en ligne­ : Cette maladie nous est venue de l’étranger, par conséquent le Sénégal doit renforcer les mesures de précautions pour empêcher la maladie de pénétrer à nouveau dans le pays par les frontières aériennes, maritimes et terrestres. Nous savons que les voyageurs venant de pays à risque sont dépistés et enregistrés, aussi, nous pensons, si ce n’est pas déjà fait, de créer une plateforme en ligne centralisée de système d’information sur ces derniers. En effet, cette base de données est l’exigence principale et première étape d’un système de surveillance efficace c’est-à-dire jusqu’à la fin de la période d’incubation.

SMS­ : Demander aux opérateurs de téléphonie mobile d’envoyer à leurs abonnés des messages basés sur la plaquette d’information du Ministère de la Santé ;

Chat­ : En plus du numéro vert qui doit être diffusé en permanence sur toutes les chaines de télévision, les radios nationales et communautaires, la presse écrite et évidemment sur les sites de la presse en ligne, il faudrait mettre en ligne un service de chat (discussions instantanées) qui permettra aux personnes qui veulent plus d’informations sur le coronavirus de les avoir afin de pouvoir prendre les décisions adéquates sur la conduite à avoir­ ;

Réseaux sociaux­ : Réaliser et diffuser dans les réseaux sociaux, des versions vidéo et audio en langues nationales, en plus du Français, ­de la plaquette d’information du Ministère de la Santé sur le coronavirus­ ;

Application web et mobile de signalement par SMS­ : Il est urgent et nécessaire de réaliser une application web et mobile géolocalisée de signalement par SMS de cas suspects. Elle sera, en outre, un outil numérique, d’information et de communication sur la maladie, même étant hors ligne. Cette application est indispensable pour toucher les jeunes, certes, plus résistants au coronavirus mais ils peuvent le transmettre. Au-delà de ces outils numériques, il existe aussi de nombreuses solutions de santé digitale, de surcroits libres, qui peuvent être déployées pour le diagnostic et le traitement, seulement, la priorité du Sénégal est actuellement la prévention.

Pour la réalisation de ces outils numériques, afin de créer un système digitale d’information et de communication sanitaire de réponse au coronavirus suivant une approche participative, le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale dispose de trois (3) partenaires incontournables­ :

  • ARTP, pour la collaboration des opérateurs de téléphonie mobile­ ;
  • ADIE, pour la conception, la réalisation et le déploiement des applications web et mobile­ ;
  • CDP, pour la protection des données personnelles.

Et enfin, le peuple sénégalais demeure l’allié naturel et de taille, dans ce combat contre le coronavirus. En effet, un engagement citoyen fort constitue une réponse idéale et efficace et la presse sénégalaise est en train de montrer la voie pour le stimuler.

Dans ce sens, nous estimons qu’il faudrait faire appel à l’intelligence collective pour réaliser les applications web et mobile et non se tourner vers des applications commerciales étrangères.

Aussi, sous la Direction et le contrôle de l’ADIE, le Ministère de la Santé pourrait faire appel à tous les développeurs d’applications web et mobile de ce pays pour réaliser les outils nécessaires.

Il n’est point question de rémunération, pour aucune contribution, sur ce travail de survie nationale.

Le Sénégal est interpellé en tant que nation, nous devons nous retrouver, nous réunir, rassembler nos forces afin de faire face à l’ennemi­ commun : le coronavirus.

Fait à Dakar, le 08/ 03 / 2020
Le Président Ndiaga Guèye

(Source : Blog de l’ASUTIC, 8 mars 2020)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)