twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Solution aux problèmes techniques des abonnés : Tigo va investir 16 milliards pour un réseau plus accessible

lundi 14 novembre 2005

Les problèmes techniques, notamment les pertes de réseau, que rencontrent les abonnés de Tigo seront résolus dans de brefs délais. L’opérateur de la téléphonie va investir pour cela 16 milliards de francs. La révélation a été faite avant-hier par le président du groupe Millicom Cellular international, Mare Beules, en visite à Dakar, trois jours après le lancement de son nouveau service de téléphonie Tigo (voir Walf n° 4094 du 8 novembre 2005).

"Nous allons dans les mois à venir installer des agences dans les capitales régionales", déclare le directeur commercial de Tigo Lamine Diagne. L’objectif étant d’aider les clients à faire face aux multiples difficultés auxquelles ils sont souvent confrontés. Ainsi, les prestataires entendent, en sus de ce projet, procéder à l’extension de leur réseau qui ne couvre pas la totalité du pays.

Le président du groupe a profité de l’occasion pour dresser son bilan des six années d’existence de Sentel. De la même manière, il a présenté sa politique d’entreprise. De son avis, le téléphone via satellite n’est pas une opération de masse du fait qu’il n’est pas à la portée des ruraux, a-t-il soutenu. D’où son initiative de ne pas se lancer sur le marché du fixe classique.

Par ailleurs, le staff de la société est revenu sur leur bilan en investissements durant leur cinq années de présence du téléphone mobile. De 1999 à 2004, ils soutiennent avoir dépensé 25 milliards, et 21 en 2005. Pour Lamine Diagne, ils participent au développement du pays avec notamment la création des réseaux de distribution, des vendeurs à la criée qui sont au nombre de 200 répartis dans les différentes zones de la ville.

Ndèye Awa Lo

(Source : Wal fadjri, 14 novembre 2005)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)