twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Smart Sénégal : L’espace Sénégal Services de Louga sera l’un des premiers à être opérationnels

samedi 17 octobre 2020

Le Gouverneur de Louga, El Hadj Bouya Amar, et les autres autorités de la localité ont accueilli, ce jeudi avec beaucoup d’enthousiasme, la délégation de Smart Sénégal conduite par le Directeur général de l’Agence De l’Informatique de l’État (ADIE). Dans la continuité de sa tournée nationale initiée il y a quelques semaines, Cheikh Bakhoum et ses équipes ont rencontré les différentes autorités administratives et territoriales et ont procédé avec elles, à la visite des chantiers du programme Smart Sénégal à Louga d’abord, puis à Kébémer.

« Réponse à un souci d’équité territoriale »

Le Gouverneur de Louga, qui apprécie fortement le programme Smart Sénégal, est d’avis que cela répond à un souci d’équité territoriale. « L’équité territoriale, c’est permettre à un citoyen qui est dans une zone A d’avoir les mêmes accès aux services publics que le citoyen qui est dans une zone B ». L’espace Sénégal Services constitue dès lors une aubaine. « Le Chef de l’État vient de signer la charte de la déconcentration. Il est même prévu dans cette charte des maisons de service public. Aujourd’hui à Louga, c’est une réalité qui est là », a indiqué le Gouverneur.

Par ailleurs, El Hadj Bouya Amar estime que « cet espace Sénégal Services doit alléger le travail de l’Administration. Aujourd’hui ,le rôle de l’Administration est de travailler sur des questions de développement de manière générale. Les aspects quotidiens du service doivent être allégés pour que les autorités se concentrent sur des questions de développement et des questions de sécurité. Voilà l’apport du programme Smart Sénégal ».

« Le projet permettra d’offrir tous les services possibles aux populations »

Louga dont la particularité est d’avoir un fort taux d’émigration, pourra maintenir le lien administratif avec ses fils et filles grâce notamment à l’espace Sénégal Services qui offrira plusieurs services administratifs digitalisés. C’est la conviction de l’adjoint au maire Ismaila Mbengue Fall. « C’est heureux aussi que Louga soit choisie parmi les villes pilotes pour ce projet Sénégal Services. Louga étant une ville connue pour son fort taux d’émigration, cet espace Sénégal Services permettra aux populations locales comme expatriées de pouvoir s’offrir tous les services possibles. » Il ajoute : « La mairie qui a très tôt adhéré au projet en signant une convention dans ce cadre avec l’ADIE, est consciente que les populations de Louga pourront grandement profiter de l’espace Sénégal Services. «  Nous avons signé cette convention de partenariat parce que ça va impacter nos populations. Nous ferons tout pour honorer ce partenariat. Nous avons pris des engagements sur le plan de la gestion parce qu’effectivement, il y aura des ressources humaines qui seront peut-être locales. Il y a aussi des moyens que nous devrons mettre à disposition, pour permettre une bonne gestion de l’espace. Tout cela va entrer dans le cadre du partenariat ». Au-delà du service public qui y sera délivré, le maire de Kébémer Mamadou Lamine Thiam espère des opportunités d’emploi pour les jeunes de sa localité grâce à l’espace Sénégal Services. « Mon plaidoyer est d’avoir une discrimination territoriale dans le choix des ressources humaines pour animer cet espace. Nous avons ces ressources dans le département » a dit l’édile de Kébémer.

« La possibilité d’avoir un guichet unique est extrêmement importante »

Le Préfet de Kébémer Mouhamadou Lamine Mané a souligné l’importance d’un guichet unique pour l’Administration. « La possibilité d’avoir un guichet unique est extrêmement importante. Jusqu’à présent, l’Administration travaille selon les anciens paradigmes, avec les services qui sont loin les uns des autres. Avoir un guichet unique dans cet espace Sénégal Services, la possibilité d’avoir la pluridisciplinarité et l’interdisciplinarité, sont des aspects extrêmement importants pour nous. »

Concernant le volet Services, Kébémer a un atout avec un état civil déjà informatisé. « Nous pourrions interconnecter notre base de données au système de l’espace Sénégal Services pour rendre plus opérationnelles les demandes des citoyens » a par ailleurs indiqué le marie de Kébémer. D’ailleurs, il a tenu à montrer au Directeur général de l’ADIE le fonctionnement de l’état-civil en lui faisant visiter les locaux du centre d’état-civil.

Une convention de partenariat signée entre l’ADIE et la mairie de Kébémer

Toujours dans le cadre du projet Sénégal Services, l’édile de Kébémer et le Directeur de l’ADIE ont signé dans le bureau du préfet de Kébémer, une convention. « La convention comporte beaucoup de parties, mais aujourd’hui nous avons jeté les bases de cette collaboration et, après en avoir discuté avec le conseil municipal, nous allons définir, dans le contrat qui sera plus détaillé, comment mettre en place les choses. » a fait savoir le Maire.

Déjà 10 points Konectel dans la région de Louga

A propos de la connectivité qui est fortement sollicitée par les populations et les agents de l’administration, le Dg de l’ADIE Cheikh Bakhoum a annoncé qu’il y a déjà 10 points Konectel dans la région de Louga. « Pour cette première phase, nous avons plusieurs points dans la commune de Louga, c’est la même chose à Linguère et à Kébémer. Nous avons déjà 10 sites connectés, mais l’idée c’est de renforcer cette connectivité dans toutes les communes de la région de Louga. »

Les sites déjà connectés sont entre autres le Jardin en face de la Préfecture de Kébémer, l’Hôpital Régional de Louga, le Jardin en face de l’École privée les lumières de la sagesse de Louga, le Lycée Malick Sall de Louga ou encore la Place Publique « Complexe Oumar Bongo » de Louga.

(Source : Seneweb, 17 octobre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)