twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Smart Africa a signé un accord avec Hewlett Packard Enterprise pour faire du cloud un atout de développement en Afrique

lundi 8 novembre 2021

La transformation numérique qui s’accélère en Afrique a suscité l’intérêt des entreprises et gouvernements pour les services cloud et l’hébergement de données. L’Alliance Smart Africa multiplie les partenariats pour garantir la souveraineté du continent sur ces données.

L’Alliance Smart Africa a annoncé, le jeudi 4 novembre, la signature d’un protocole d’accord avec Hewlett Packard Enterprise (HPE) pour développer le Cloud en Afrique. Les deux partenaires piloteront à cet effet un projet de fédération cloud décentralisée dans des Etats membres de l’organisation africaine. Il s’agira d’aider les fournisseurs et revendeurs de services cloud locaux à développer, vendre et fournir des services cloud ciblés spécifiques à chaque pays.

Ces services cloud seront conçus pour répondre aux besoins de différents secteurs industriels, notamment l’agriculture, la ville intelligente, l’éducation, l’énergie, la finance et la santé. Grâce aux services de cette fédération de prestataires, les Etats membres sélectionnés seront en mesure de collecter, traiter et partager des données provenant de différents cas d’utilisation, libérant ainsi la valeur de ces données et stimulant la croissance à travers l’Afrique.

Selon Lacina Koné, directeur général du secrétariat de Smart Africa, « les avantages de ce partenariat avec HPE seront ressentis dans de nombreux secteurs en Afrique qui dépendent des données. Nous réalisons des progrès significatifs pour garantir la souveraineté et la protection des données et encourager des investissements accrus dans les entreprises africaines ».

Le partenariat entre Smart Africa et HPE rentre dans le cadre de l’initiative « Cloud and Data Center for Africa » portée par l’organisation et destinée au développement du segment des centres de données en Afrique. A travers cette initiative, il est prévu, entre autres, une analyse de l’environnement africain et l’identification des facteurs clés pour attirer et soutenir la mise en œuvre des centres de données, l’identification des principaux défis pour le développement des centres de données en Afrique, la définition d’une feuille de route incluant une planification stratégique et financière pour la construction et l’exploitation de centres de données régionaux en Afrique aujourd’hui.

Le projet au cœur du protocole d’accord entre Smart Africa et HPE fournira des résultats mesurables spécifiques et démontrera comment monétiser les données dans des cas d’utilisation spécifiques, comment accumuler des données spécifiques à l’Afrique à partir d’un certain nombre de sources différentes et comment améliorer la communication à travers l’Afrique.

D’après Xavier Poisson, vice-président du département Service Providers and Cloud28+ de Hewlett Packard Enterprise, cette « alliance avec Smart Africa permettra de réaliser le premier projet de transformation visant à créer un marché numérique unique en Afrique et à accroître l’inclusion numérique dans toute la région ».

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 8 novembre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)