twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Site Internet "Genre" : Le Pnud offre un outil de travail

samedi 3 juin 2006

Pour se coller à sa mission de prospective et répondre aux préoccupations des populations, le Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud) a procédé, hier, au lancement officiel de son site Internet « Genre ».

La promotion du genre est la condition nécessaire à tout développement. Certes, de grands progrès ont été réalisés dans le domaine. Malgré ces avancées, le gap entre hommes et femmes reste important. Élaboré en partenariat avec le laboratoire Genre et Recherche scientifique de l’Ucad, « l’objectif du site est de mettre à la disposition des différents acteurs (étudiants, chercheurs, décideurs, organisations) des données fiables permettant de mesurer les inégalités en vue d’une meilleure prise en compte du genre et d’optimiser les interventions », a indiqué Mme Fatou Sarr, directrice du laboratoire. En offrant des données fiables et en se positionnant comme outil de travail et espace d’échanges, le site servira « d’appui à la plaidoirie », a ajouté Albéric Kacou, représentant résident du Pnud. Il a souligné que le site constitue le 3ème jalon d’une série d’activités relatives à la prise en compte du genre après la formation sur le concept, la budgétisation et l’élaboration d’une méthodologie d’intégration du genre dans les programmes et politiques. Aussi, pour le ministre des relations avec les institutions, Awa Fall Diop, « le site vient-il à point nommé ». Car, a-t-elle affirmé, il sera d’une grande utilité dans la perspective de l’élaboration du XIe plan de développement du Sénégal. De l’avis du ministre, la réduction de la pauvreté passe par une élimination des disparités entre hommes et femmes, citant les inégalités dans l’exercice du pouvoir, l’emploi, etc. « Outil de mesure, les données offertes par le site constituent un plaidoyer de taille. Il est l’instrument dans lequel les structures de femmes et d’hommes y trouveront les outils nécessaires », a estimé Mme Awa Fall Diop, précisant que la prise de conscience et la résistance individuelle et collective ont toujours existé chez les femmes.

Et Mar Lô, directeur de Cabinet du ministre de la Femme, de la Famille et du Développement social de révéler qu’au Sénégal, de nombreuses initiatives ont été développées en vue de réduire les inégalités de genre. « Nous disposons de 2 plans nationaux, d’un guide pédagogique et d’une stratégie nationale qui fixent les grandes orientations sur 10 ans », a-t-il signalé.

L’adresse du site est : http://www.sengenre.ucad.org/

DAOUDA MANÉ

(Source : Le Soleil, 3 juin 2006)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)