twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Simplifacation des procédures douanières : Une alliance panafricaine pour le e-commerce en vue

jeudi 6 novembre 2008

La première conférence internationale sur les Guichets Uniques et le commerce électronique organisé en Afrique s’est ouverte ce mercredi 5 novembre à Dakar. Cette rencontre cherchant à donner une idée précise sur le concept de Guichet Unique et les différentes approches de mise en oeuvre aux gouvernements et secteurs privé doit définir les contours d’un projet d’alliance panafricaine pour le commerce électronique.

Les 120 délégués venus de 35 pays du monde, en conclave depuis ce mercredi 5 novembre à Dakar dans le cadre d’une conférence sur le guichet unique, doivent parvenir à la mise sur pied d’un réseau africain de Guichets Uniques suivant le modèle de l’Alliance Panasiatique pour le Commerce électronique. Ceci est l’une des attentes de cette rencontre de trois jours qui a, entre autres objectifs, d’accroître la sensibilisation sur la mise en œuvre de Guichets Uniques au niveau mondial. L’administrateur de Gaïndé 2000, Ibrahima Diagne, avance que « la mise en place de l’alliance panafricaine pour le Commerce Electronique s’inspire du Pan Asian Alliance for Commerce qui existe en Asie ».

Selon lui, il s agit d’intensifier la coopération et de porter des projets communs pour l’intérêt des pays pris individuellement, mais aussi pour l’intérêt des régions économiques.

Le guichet unique est ainsi défini comme « un système qui permet aux opérateurs commerciaux de fournir l’information à un seul organisme pour satisfaire à toutes les prescriptions réglementaires liées à l’importation ou à l’exportation ». C’est ainsi que de manière plus spécifique, l’Alliance doit travailler pour la mise en place d’un cadre d’échange des expériences de guichet unique en Afrique pour permettre aux pays de la région de disposer d’un cadre de référence. En plus de cela, elle a entre autres objectifs de mettre en place un cadre de compétence pour aider les pays de la région dans le développement de leur projet de Guichet unique.

L’alliance panafricaine pour le commerce électronique devra aussi mettre en place un cadre de partage des ressources et des compétences pour faciliter la mise en place de guichets uniques régionaux. Elle doit également assurer la représentation de l’Afrique dans les fora internationaux et contribuer au développement du concept sur le plan mondial mais aussi et surtout a l’intérieur de l’Afrique.... Cet instrument devra faire office de point focal pour les partenaires au développement et les institutions internationales intéressé par la promotion des Guichets uniques en Afrique.

Organisée à l’initiative du Gouvernement du Sénégal en partenariat avec le Centre des Nations unies pour la facilitation du commerce et les transactions électroniques (Un/Cefact) et plusieurs partenaires internationaux, la Conférence se veut un carrefour d’échanges sur le concept de Guichets Uniques réunissant les différentes régions du monde, avec des contributions venant des pays ayant une expérience en la matière, des organismes favorisant la mise en place de guichets uniques et des experts internationaux.

L’opportunité est donnée aux experts de définir les conditions d’une mise en place dans les 3 prochaines années d’un modèle de Guichet Unique régional pour l’Afrique de l’Ouest. C’est ainsi qu’elle cherchera à accroître l’intérêt des gouvernements et du secteur privé des pays africains sur le concept de Guichets Uniques en vue d’en faciliter la mise en œuvre au niveau national et promouvoir la coopération régionale et inter-régionale dans le monde.

Bakary Dabo

(Source : Sud Quotidien, 6 novembre 2008)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)