twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Signature du décret portant surtaxe sur les appels entrants : Wade donne le coup de massue à la Sonatel

samedi 27 août 2011

C’est d’une véritable tromperie qu’a usé le président de la République, Me Abdoulaye Wade, à l’endroit des travailleurs de la Sonatel. Sa promesse de poursuivre les concertations et les discussions avec l’entreprise dirigée par Cheikh Tidiane Mbaye n’était en réalité que de la poudre jetée aux yeux des sonatéliens qui n’ont rien vu venir. Comme il l’avait annoncé, Me Abdoulaye Wade n’a pas reculé face à son obstination d’instaurer la surtaxe sur les appels entrants. Juste avant de s’envoler pour effectuer sa "oumra" (petit pèlerinage à La Mecque), le chef de l’Etat a signé "le décret 2011-1271 abrogeant et remplaçant le décret 2010-632 du 28 mai 2010 instituant un système de contrôle et de tarification des communications téléphoniques internationales entrant en république du Sénégal. Ce nouveau décret reprend les termes que celui de 2010, mais avec quelques modifications. « Une taxe minimale de 0,215 euro, soit 141,035 francs CFA par minute, est appliquée aux communications téléphoniques internationales entrant au Sénégal pour la terminaison vers les réseaux fixes et mobiles », indique l’article 6 du nouveau décret qui précise que "ce seuil est fixé sur la base de la parité fixe entre l’euro et le franc CFA (1 euro = 655,974 francs Cfa)". Avant d’ajouter que "la quote-part qui revient à l’Etat, et qui sera facturée par minute aux opérateurs, par l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), est fixées à 0,075 euro, soit 49,20 francs Cfa sur le réseau mobile, et à 0,115 euro, soit 75,45 francs Cfa, sur le réseau fixe." Les jours à venir promettent bien des ripostes.

(Source : DakarActu, 27 août 2011)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)