twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sierra Leone : MFS Africa permet désormais aux abonnés Africell de recevoir des fonds de l’étranger sur Afrimoney

mardi 20 juillet 2021

En 2020, le Mobile Money a encore gagné de la valeur en Afrique grâce à l’engouement des populations pour cette solution. Africell qui souhaite communiquer ce même dynamisme à son service de paiement mobile a choisi de l’ouvrir à l’international.

Les abonnés de l’opérateur de téléphonie mobile Africell Sierra Leone peuvent désormais recevoir de l’argent envoyé depuis l’étranger, directement sur leur portefeuille mobile Afrimoney. MFS Africa, l’un des plus grands intégrateurs de passerelles d’argent mobile du continent, a dévoilé, lundi 19 juillet, la signature d’un accord à cet effet avec la société télécoms.

Dare Okoudjou, le président-directeur général et fondateur de MFS Africa, estime que « pour stimuler la croissance en Sierra Leone, il est essentiel d’attirer plus de personnes dans le système financier ». Il a souligné qu’en élargissant les possibilités pour les utilisateurs, en rendant la réception d’argent transparente et rentable au-delà des frontières, MFS Africa permet « à un fils ou à une fille de Freetown d’envoyer de l’argent à sa famille » et supprime aussi « les obstacles pour les entrepreneurs qui souhaitent aller plus loin pour les affaires ».

L’accord entre Africell et MFS Africa survient au moment où le Mobile Money gagne davantage en valeur en Afrique. Le service financier est perçu comme le moteur de l’inclusion financière sur le continent où le taux de bancarisation est faible. Il a contribué à freiner l’avancée du Covid-19 et soutenu l’accès des plus démunis aux soutiens gouvernementaux. La GSMA, dans son « State of the Industry Report on Mobile Money 2021 », estime que la solution gagnera encore en valeur, au fil des années, avec le développement de segments comme l’e-commerce à l’international.

En Sierra Leone, la nouvelle option débloquée par Afrimoney, avec l’expertise de MFS Africa, devrait stimuler la solution mobile qui est en concurrence sur un segment de marché disputé par Orange, Qcell et SIERRATEL. Elle pourrait attirer à Africell de nouveaux consommateurs qui viendront renforcer ses finances.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 20 juillet 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)