twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Services financiers numériques : le GIM-UEMOA choisi pour abriter la future infrastructure d’interopérabilité

jeudi 21 juin 2018

Le Groupement interbancaire monétique de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (GIM-UEMOA) a été choisi pour abriter la future infrastructure d’interopérabilité des services financiers numériques des pays membres de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), a annoncé, jeudi, à Dakar, Abdoulaye Seck, secrétaire général de cette institution bancaire.

"La banque centrale a porté son choix sur le GIM-UEMOA pour abriter la future infrastructure d’interopérabilité des services financiers numériques", a-t-il dit à l’ouverture de la 6e édition du salon monétique régional de GIM-UEMOA.

Selon lui, cette plateforme est appelée à "intégrer tous les acteurs’’ du secteur, les banques, services financiers de La Poste, établissements financiers de paiement, les systèmes financiers décentralisés et les établissements de monnaie électronique.

Le SG de la BCEAO a par ailleurs appelé les acteurs "à passer en revue les innovations technologiques et les partenariats à mettre en place pour étendre l’offre de services financiers aux couches les plus défavorisées".

Il souligne que ces partenariats dans le domaine des services de paiement "ont produit des résultats encourageants" et "commencent à se développer" dans notre zone UEMOA.

"Des expériences réussies, sur lesquelles je vous invite à se pencher, qui démontrent que la collaboration pourrait améliorer la digitalisation des flux financiers de paiement", a indiqué M. Seck.

A l’en croire, les enjeux de l’heure "nécessitent de disposer d’une infrastructure régionale de paiement électronique capable de prendre en charge les défis à relever (...)’’.

Le directeur général du GIM-UEMOA, Blaise Ahouantchede, a rappelé pour sa part que "l’objectif principal" du salon monétique régional est de mettre en relation membres et partenaires monétiques et systèmes financiers digitaux, leaders dans ces domaines.

Dans cette perspective, le Salon monétique régional du GIM-UEMOA se veut "une plateforme d’informations et de sensibilisation pour le grand public, les consommateurs, les personnels et chercheurs, le secteur public et privé".

S’y ajoute que cette initiative "leur offre la possibilité d’être au fait des dernières innovations réalisées dans la fourniture de produits, services, solutions et équipements monétique qui concourent à l’écosystème global des paiements".

(Source : APS, 21 juin 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)