twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Services du 4G : les opérateurs disposent d’autorisations temporaires

vendredi 11 octobre 2013

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a octroyé des autorisations temporaires aux trois opérateurs de téléphonie titulaires de licence au Sénégal, pour leur permettre de tester les nouveaux services mobiles 4G, indique un communiqué reçu à l’APS, vendredi.

Ces autorisations accordées à la SONATEL, à SENTEL GSM et à Expresso visent à ‘’promouvoir l’innovation et permettre à notre pays d’être toujours pionnier en matière de développement de nouveaux services de télécommunications et de TIC’’, souligne le régulateur.

‘’En effet, cette technologie 4G, communément appelée LTE (Long Term Evolution), permet entre autres, d’offrir des services Internet à partir du téléphone mobile avec des débits 10 fois supérieurs aux débits offerts par les technologies actuelles (ADSL, 3G, etc.)’’, explique l’ARTP.

L’autorité de régulation des télécoms sénégalais signale en outre que ‘’les tests se dérouleront jusqu’au 31 décembre 2014 et pendant cette période, l’utilisation des ressources spectrales par les opérateurs sera gratuite’’.

Aux termes de cette phase pilote, poursuit la même source, chacun des opérateurs communiquera à l’ARTP un rapport d’évaluation détaillé portant notamment sur la qualité de service.

‘’Par la suite, le gouvernement du Sénégal étudiera les modalités d’attribution des licences 4G aux opérateurs existants et/ou à de nouveaux opérateurs, en privilégiant notamment, la couverture nationale du territoire et la qualité de service.’’

Jeudi, l’opérateur historique des télécoms au Sénégal a lancé la phase pilote de son réseau de 4ème génération, destiné notamment à servir de catalyseur pour les entreprises du secteur des technologies de l’information et de la communication.

‘’La SONATEL a déployé toute son énergie pour faire partie des premiers opérateurs à lancer la 4G et jouer son rôle de partenaire privilégié de l’Etat du Sénégal’’, déclarait Alioune Ndiaye, son Directeur général.

Le réseau haut débit mobile 4G est censé favoriser un usage confortable pour les clients de cet opérateur ainsi que pour le grand public, les grandes entreprises et les professionnels, a-t-il affirmé.

Selon M. Ndiaye, le Sénégal fait partie des premiers pays du continent africain à disposer d’un réseau 4G. ‘’Il s’agit d’un premier lancement dans la zone’’ de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), signalait-il.

(Source : APS, 11 octobre 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)