twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sérigne Mboup, Président du Conseil de régulation de l’ARTP : « Une formidable opportunité de faire éclore les potentialités de Matam »

mardi 18 mai 2010

« Je suis très heureux d’être là et de voir la concrétisation de la vision du président de la République, Me Abdoulaye Wade, dont la conviction forte et profonde que sépare les Technologies de l’information et de la communication, que l’Afrique et les pays en voie de développement rattraperont le gap qui les sépare des autres. Ce projet va donc permettre à l’Afrique de rattraper son retard sur le plan du développement économique et social, résoudre le problème d’équité. Ce projet représente aussi une formidable opportunité de faire éclore toutes les potentialités économiques de la région de Matam et à notre pays d’être interconnecté, de valoriser, dans chaque zone, les atouts et les potentialités les plus déterminantes.

Ce projet-pilote entre également en droite ligne avec le projet écovillage du chef de l’Etat, qui va contribuer à la maîtrise de l’eau, des énergies renouvelables, solaire et éolienne, pour permettre au monde rural de travailler douze mois au lieu de trois mois et de ne plus dépendre de la fatalité de l’hivernage. Ces deux projets feront donc du monde rural de demain les futures zones dans lesquelles les populations, au lieu d’émigrer vers l’Europe, feront le retour vers la terre, parce qu’il y aura les moyens et les conditions de pouvoir étudier, vivre, se développer et s’épanouir dans leur terroir ».

166 villages et 225.000 habitants sortiront de l’isolement

Le lancement du projet-pilote de Matam dans le cadre du Service universel des télécommunications permettra à 166 villages et 225.000 habitants de sortir définitivement de l’isolement. Matam, région située à 700 km de Dakar, ville de Thierno Mouhamadou Samassa et des dompteurs de crocodiles comme Farba Boubou va bientôt sortir de l’isolement, avec le lancement officiel de ce projet-pilote qui s’inscrit dans l’esprit du Service universel qui ambitionne de créer les conditions d’une réduction de la fracture numérique entre d’une part, riches et pauvres et d’autre part, villes et villages. C’est un grand nombre de villages et d’habitants de la région qui bénéficieront directement du projet-pilote dans sa première phase. Il s’agit de 166 villages sur un total de 395 et de 225.000 habitants sur 420.000.

L’Agence rappelle que l’opérateur sélectionné (le Consortium sénégalais) a l’obligation d’établir un réseau de télécommunications ; de fournir un téléphone public au sein de 95 % des localités incluses dans le programme ; d’assurer que toutes les localités soient desservies par un téléphone public dans un rayon de 5 km ; de fournir des services vocaux privés à ceux qui en font la demande dans la zone, ainsi que des services permettant l’accès à Internet (avec point d’accès) dans tous les chefs-lieux de commune, avec un accès haute vitesse dans un rayon de 15 km de chaque point de présence Internet. Dès lors, les couches les plus défavorisées des villes et des zones rurales de la région pourront optimiser leurs activités économiques. Le cahier de charges note que les services doivent être disponibles dans 77 villages (soit 46 %), 6 mois après la signature, 132 villages (80 %) 9 mois après et la totalité, un an après.

(Source : Le Soleil, 18 mai 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)