twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sérigne Mbaye Thiam engage "une refonte du système éducatif vers le numérique"

vendredi 2 décembre 2016

Le ministère de l’Education nationale a signé vendredi avec Microsoft Afrique une convention portant sur une refonte du système éducatif sénégalais en vue d’une meilleure utilisation des technologies de l’information et de la communication dans la conception, la mise en œuvre et le suivi-évaluation des programmes scolaires.

"Cette activité matérialise la détermination du gouvernement à aller vers l’école numérique, jalon important de l’école de la réussite que nous nous sommes fixé comme objectif de construire au sortir des Assises de l’éducation et de la formation", a soutenu le Serigne Mbaye Thiam, en charge de ce secteur.

A travers cette convention, a déclaré le ministre de l’Education nationale, "Microsoft vise à s’assurer que les élèves et étudiants africains ont accès à cette technologie et peuvent l’utiliser efficacement".

Selon lui, la signature de ce protocole "garantira aux élèves et enseignants un accès gratuit aux outils Microsoft Office et leur utilisation efficace", dans le cadre projet dénommé "Système d’information et de management de l’Education nationale" (SIMEN).

Au-delà de l’aspect lié au numérique, "c’est un partenariat fécond avec Microsoft dans le cadre plus large de la contribution attendue du secteur privé pour l’amélioration de la qualité de l’éducation", a souligné Serigne Mbaye Thiam.

Le directeur Afrique Subsaharienne de Microsoft, Amr Kamel, a lui réaffirmé l’engagement de la firme internationale à soutenir l’éducation sur le continent.

"Une meilleure éducation, combinée à un accès rapide aux outils et aux compétences nécessaires aux métiers de demain, a le potentiel pour aider à créer des collectivités plus saines, des économies et des travailleurs prêts à entrer dans le marché du travail", a-t-il fait valoir.

Avec les "partenariats soutenus" avec les gouvernements africains, Microsoft reste "attaché à l’amélioration de l’éducation, afin de préparer les apprenants à l’avenir", a dit Amr Kamel.

La refonte vers le numérique, telle que prônée par le ministère de l’Education nationale, se fera de manière progressive au cours de cette année scolaire 2016-2017, avec "le déploiement effectif" des premiers modules au niveau national dès la rentrée d’octobre 2017.

La modernisation du système éducatif et la mise en place de ces réformes jugées essentielles pour l’introduction effective du numérique à l’école, "s’appuiera sur un plan exceptionnel de formation et d’accompagnement des élèves et des personnels de l’Education", indiquent les services concernés.

Aucun montant n’a été avancé par les deux parties pour le coût global du projet.

(Source : APS, 2 décembre 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)