twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sept idées retenues à Dakar pour valoriser le "commerce sans papier"

jeudi 9 juin 2011

La deuxième conférence internationale sur les guichets uniques a adopté, jeudi à Dakar, sept recommandations visant à assurer la promotion de la mise en place de plateformes du genre répondant aux standards internationaux pour garantir des avancées dans le secteur du commerce sans papier au niveau international.

‘’Pays, organisations et institutions, entre autres acteurs engagés dans le commerce international, sont appelés à examiner l’opportunité de mettre en place une alliance mondiale pour le commerce transfrontalier dématérialisé’’, rapporte un communiqué transmis à l’APS.

Ouverte mercredi, la rencontre portait sur le thème : "De l’automatisation à la dématérialisation des procédures du commerce".

Les participants ont préconisé ‘’l’optique de favoriser la diffusion et l’utilisation des standards et recommandations internationales pour un commerce efficace et interopérable, et d’encourager les projets pilotes bilatéraux, sous-régionaux et régionaux’’.

Ils ont recommandé en outre ‘’de susciter le partage d’expériences pour l’évolution rapide des modèles de guichet unique vers les meilleures pratiques’’, ainsi qu’’’un cadre propice et l’attractivité de l’assistance technique et des financements des projets nationaux de guichet unique’’.

‘’Les parties engagées dans le développement de guichets uniques doivent aussi encourager la création d’un réseau d’experts régionaux en Afrique pour accompagner les phases de préparation et de mise en œuvre du commerce sans papier à l’image de UNEXT CAP’’, ajoute le communiqué.

Dans son discours de clôture, le Directeur général des douanes sénégalaises, Mouhamadou Makhtar Cissé, a souligné que ‘’les expériences de guichets uniques montrent qu’il faut des moyens importants pour leur mise en œuvre, ce qui fait souvent défaut, surtout aux pays africains’’.

‘’Les bailleurs de fonds qui oeuvrent pour que le développement économique et social des Etats, a-t-il estimé, gagneraient à consacrer beaucoup plus d’attention à la promotion des guichets uniques et à leur interopérabilité compte tenu de leur impact sur le commerce qui joue un rôle moteur sur la croissance économique.’’

‘’Le partenariat public-privé pourrait également être une alternative au financement des bailleurs, dans une orientation gagnant/gagnant où les gouvernements associent le secteur privé aux réformes et ces derniers s’engagent à participer à leur financement’’, a-t-il ajouté.

(Source : APS, 9 juin 2011)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)