twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sensibilisation à la cybersécurité : le cabinet Kubuk Consulting lance « Parlons Cyber »

vendredi 3 novembre 2017

Les entreprises, les particuliers, les Etats tout comme de simples citoyens utilisent les outils informatiques au quotidien sans pour autant mesurer les risques encourus. C’est de ce constat qu’est parti le cabinet Kubuk Consulting, initiateur des Security Days et des Ticsecawards pour lancer « Parlons Cyber ». Le projet qui cible tous les usagers aussi bien les dirigeants d’entreprises, les étudiants, les élèves, les parents, les acteurs des services financiers que le grand public entend donner leur donner la possibilité de pouvoir désormais « utiliser dans leur quotidien ou dans le cadre de leurs activités, les services offerts par les formidables outils numériques et les technologies de façon réfléchie tout en se protégeant des cybermenaces qui épargnent aucun Etat ». Comme l’explique le PDG du cabinet qui a rencontré la rédaction la rédaction de CIO MAG en avant-première, l’idée est surtout de mettre l’accent sur une communication à grande échelle autour des bonnes pratiques, l’attitude qu’il faut adopter, mais aussi une utilisation responsable du digital. Et pour ce faire, le projet va particulièrement impliquer les élèves et les étudiants. déjà, on sait que quatre grandes universités ont été contactées ainsi qu’une centaine de collèges et de lycées. Au total, ce sont des millions de Sénégalais qui devraient être sensibilisés pour ne plus subir les assauts de l’Internet.

Prévu le 30 novembre prochain au Radisson Bue à Dakar, le lancement devrait enregistrer la présence de plusieurs partenaires impliqués au plus haut niveau dans l’exécution de l’initiative. Il s’agit notamment de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE), la Commission de Protection des Données (CDP), l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) de France, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), les Eléments Français au Sénégal (EFS), le ministère des postes et télécommunications et enfin l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP). Des acteurs privés comme le GIE Gainde 2000 également sont cités comme partenaires. Le projet parrainé par la présidence de la République du Sénégal va produire un rapport final à l’issue des travaux et une plateforme qui servira d’incadeur à l’Etat et aux autres organisations puisque le phénomène de la cybercriminalité ne laisse personne indifférent. A en croire Sidi Mactar Aidara patron de Kubuk Consulting, des associations de parents d’élèves, des proviseurs et censeurs de lycées, des présidents de gouvernements scolaires et des inspecteurs d’académie sont annoncées à la cérémonie officielle de lancement. Il faut signaler que c’est la énième initiative de Monsieur Aidara et de son équipe dans la lutte contre la cybercriminalité.

(Source : CIO Mag, 3 novembre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)