twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : vers la création d’un « Cahier d’opportunités numériques »

mercredi 18 juillet 2018

L’annonce a été faite par Ibrahima Nour Eddine Diagne, président de l’African Performance Institute (API) lors de la 8e édition des Mardis du Numérique. Il y aura bientôt au Sénégal, un cahier où seront consignées toutes les opportunités liées au digital. En clair, à en croire l’administrateur général de Gainde 2000, il s’agirait de fournir aux start-up ainsi qu’à tous les autres acteurs, toutes les informations utiles en ce qui concerne les financements possibles, les offres de formation, l’encadrement, mais aussi l’ensemble des compétences requises pour un profil par exemple.

La révolution digitale doit aller avec une offre de formation adéquate

Des propos tenus en présence du délégué général à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes invité comme panéliste au même titre que le directeur général de l’ADEPME, un conseiller technique du directeur général de l’ANPEJ ainsi que le coordinateur de l’Université Virtuelle du Sénégal (UVS). Le professeur Moussa Lô a mis l’accent sur l’offre de formation, assurant que l’institution qu’il dirige a compris la nécessité d’adapter l’offre de formation, d’où des modules dédiés à des domaines comme la communication digitale et la collaboration avec des structures d’accompagnement à l’instar de l’agence en charge des PME.

Bientôt, un incubateur pour appuyer davantage l’innovation

A côté de la création du « Cahier des opportunités numériques » initié par l’African Performance Institute (API), organisateur du cycle de conférences les « Mardis du Numérique », l’autre grosse information de cette édition consacrée à l’emploi, a été l’annonce de la mise en place très bientôt d’un nouvel incubateur. D’après Papa Amadou Sarr, patron de la Direction de l’Entrepreneuriat Rapide, l’incubateur en question va être construit à Mermoz, non loin des nouveaux locaux de la Sonatel. L’acte 8 des Mardis du Numérique fait écho à une édition tenue le 05 décembre 2017 et qui interrogeait l’incidence des TIC sur l’emploi.

Elimane

(Source : CIO Mag, 18 juillet 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)