twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : un fonds d’un milliard FCFA pour accompagner l’entrepreneuriat numérique

vendredi 16 mars 2018

La première édition du Forum du Numérique initié par la présidence de la République du Sénégal s’est tenue jeudi dans la capitale sénégalaise. Pour cette rencontre inaugurale, le chef de l’Etat a tenu à rassurer les startups. Ainsi un milliard de francs CFA va être dégagé par la Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide pour appuyer les jeunes. Le montant pourrait même être revu à la hausse d’après Macky Sall qui s’engage également à instituer un Prix du chef de l’Etat pour l’innovation doté de 20 millions de francs CFA pour la première récompense et de 10 millions pour la seconde. Macky Sall a montré qu’il a pris la pleine mesure de la révolution en cours. « Jamais une mutation n’a été aussi rapide, aussi prodigieuse, changeant le mode de vie, les manières de produire, les chemins du savoir, les moyens d’informer et de s’informer, les modes de gouvernance, la conscience citoyenne, les rapports entre les hommes et les peuples« , s’est exclamé l’homme sous le magistère de qui la Stratégie Sénégal Numérique 2025 a été élaborée.

La stratégie Sénégal Numérique 2025 va faire l’objet d’une attention particulière

Devant les nombreuses personnalités qui ont fait le déplacement au Centre international de conférence Abdou Diouf de Diamniadio, du directeur général de la Sonatel, Alioune Ndiaye, désormais aux commandes de Orange Afrique, à Régina Mbodj, présidente du CTIC, en passant par Antoine Ngom, président d’Optic, Louise Cord, la directrice des opérations de la Banque Mondiale, Karim Sy, fondateur de Jokkolabs et membre du Conseil Présidentiel pour l’Afrique mis en place par Emmanuel Macron, Abdou Karim Sall, directeur général de l’ARTP, le président de la République du Sénégal a insisté sur la stratégie mise au point en concertation avec tous les acteurs de l’écosystème. « Rien que le dernier conseil des ministres, nous avons échangé avec le ministre de la communication et des télécoms pour que, non seulement la stratégie soit remise sur les rails, mais qu’un compte rendu me soit fait sur la mise en œuvre », a déclaré le chef de l’Etat, non sans annoncer que la finalisation des textes est en cours pour la désignation des membres du comité de pilotage.

Les jeunes au centre de la politique digitale du Sénégal

Auparavant, le chef de l’Etat a regardé une vidéo donnant la parole à des élèves de la Sonatel Academy, l’école de codage mise en place par l’opérateur historique. Macky Sall a fait savoir que « la maîtrise de la révolution numérique qui concerne au premier chef les enfants et les jeunes nous incombe », tout en se disant émerveillé par le génie des responsables de startups. « Mon ambition à l’horizon 2025, c’est que ces jeunes qu’on vient de voir qui auront entre 15 et 22 ans soient de véritables acteurs de l’économie numérique mondiale. Mon ambition est qu’ils vivent en ce moment-là dans un Sénégal numérisé et digitalisé, un Sénégal en réseaux et ouvert au monde, un Sénégal encore plus fort, plus puissant et plus riche de ses talents, de ses intelligences et de ses énergies créatrices dans ce secteur du numérique qui est en train de changer la face du monde« , a assuré l’initiateur du Forum du Numérique. Interpelé par une élève venue des régions, il a promis que « le gouvernement dotera les campagnes d’infrastructures modernes permettant de réduire les inégalités et faire en sorte que Internet soit une opportunité pour tous, notamment pour les jeunes«  ; et appelé à la baisse du cout d’accès à internet.

Diamniadio, un pilier du vaste chantier engagé par l’Etat

Le président de la République s’est longuement attardé sur le symbole de la ville de Diamniadio pour l’accueil de la première édition du Forum du Numérique. « Diamniadio abritera très bientôt un Parc des Technologies Numériques dont le but est d’améliorer sur le pôle urbain de Diamniadio la première et la plus grande plateforme régionale de promotion de l’innovation et du développement des services numériques, de création d’emplois et de richesses. » En clair, « il s’agit d’une infrastructure de classe internationale qui fera de notre pays, une plaque tournante attractive pour l’investissement dans le secteur des TIC. Nous avons un supercalculateur ici qui va participer à développer tout cet écosystème numérique« , a souligné Macky Sall dont le discours a rassuré le président de l’Organisation des professionnels des TIC (OPTIC). Antoine Ngom déclare être réjoui « cette fois ci » après l’annonce de la mise en place du Conseil National du Numérique avec la finalisation en cours des textes et le financement promis pour les entrepreneurs digitaux.

(Source : CIO Mag, 16 mars 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)