twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : plaidoyer pour un fonds aux médias traitant des TIC

mercredi 26 septembre 2018

Le président du Réseau des journalistes spécialistes des Tic (REJOTIC), Ismaila Camara, a plaidé, mardi à Saly Portudal, pour un fonds de soutien aux média qui traitent des Technologies de l’information et de la communication (TIC).

Img : Sénégal : plaidoyer pour un fonds aux médias traitant des TIC "Compte tenu de l’apport du numérique à l’économie sénégalaise et du travail des professionnels de l’information pour le développement numérique, il doit être institué un fonds de soutien aux média traitant des Tic. Ce fonds doit être financé par le Fonds de développement du service universel des télécommunications (FDSUT)", a dit Ismaila Camara, à l’ouverture d’un atelier d’échanges et de partage organisé par l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) avec la presse.

La rencontre qui s’achève vendredi vise à imprégner la presse des missions de l’ARTP et à mieux relayer ses activités auprès du public.

Pour M. Camara, quand un secteur va très vite et impacte l’économie, il est normal de soutenir les média qui le traitent pour des contenus de qualité.

Informant que le secteur numérique a apporté 636,3 milliards FCFA en 2017 à l’économie sénégalaise, soit plus de 5% du PIB, Ismaila Camara, président du REJOTIC, a indiqué que le numérique est créateur de croissance et connaît chaque jour de nouvelles applications qui répondent aux besoins des populations dans tous les secteurs.

"Le numérique, a-t-il dit, est entré dans le quotidien des populations. A juste titre, nous pouvons citer les réseaux sociaux et les plateformes d’e-commerce".

"Cette interpellation sur le fonds de soutien aux média, je ne peux pas y répondre toute suite. Elle mérite réflexion et concertation avec toutes les parties prenantes. Mais c’est une chose qui n’est pas mauvaise en soi", a réagi Abdou Karim Sall, Dg de l’ARTP.

Pour développer le numérique, l’ARTP, selon son M. Sall, déroule trois projets, à savoir connecter les écoles et les universités du Sénégal, la mise en place de projets de développement et l’aménagement numérique du pays.

(Source : APA, 26 septembre 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)