twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : le projet de l’entrepreneuriat numérique féminin en marche

vendredi 27 avril 2018

Le vaste chantier lancé par le ministère de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Economie numérique pour la réduction de la fracture numérique genre avance à grands pas. Déja, l’étude de faisabilité a été finalisée, à en croire le patron du département qui s’exprimait jeudi à Dakar lors de la cérémonie officielle de la Journée internationale des filles dans les TIC. Abdoulaye Bibi Baldé annonce que le programme va « bientôt » démarrer non sans donner plus de détails. De son côté, la conseillère technique en charge du genre révèle que la mise en oeuvre devrait se faire incessamment, « sans doute vers 2018« , a laissé entendre Bitilokho Ndiaye, coordinatrice de la journée au niveau du Sénégal qui avait pu mobiliser des dizaines de jeunes filles venues de différents lycées de Dakar accompagnées de leurs encadreurs respectifs.

« Nous allons utiliser des infrastructures technologiques, notamment construire des maisons numériques où nous allons former toutes les femmes désireuses de s’approprier le numérique« , promet Mme Ndiaye qui souligne que « ce sera aussi un centre d’innovation et d’incubateurs pour soutenir toutes les femmes qui ont un projet entrepreneurial et qui souhaite intégrer le numérique dans leur projet« . La cérémonie officielle de la Journée internationale des filles dans les TIC que le Sénégal célèbre depuis 2012 a vu la participation de différentes personnalités du secteur, allant du représentant résident de l’UIT à Dakar au directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), en passant par le président du Fonds de développement du service universel des télécommunications (Fdsut).

(Source : CIO Mag, 27 avril 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)