twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : le gouvernement investit 50 milliards FCFA pour l’aménagement numérique du territoire

jeudi 22 août 2019

Le gouvernement de la République du Sénégal, en collaboration avec l’entreprise espagnole LITEYCA, S.L. a confié à l’agence de l’informatique de l’Etat (ADIE) le pilotage du Projet d’appui structurel à la stratégie d’aménagement numérique du territoire (PASSANT).

Ce projet porte sur l’extension du réseau fibre optique jusqu’au niveau communal, la connectivité des bâtiments administratifs dans toutes les capitales régionales et communales du Sénégal pour une utilisation optimale des services numériques, le renforcement de l’accès Internet haut débit de l’administration ainsi que l’érection d’un centre de données national pour la sauvegarde et l’archivage des gros volumes de données produites par l’administration.

Wack Ndiaye, le coordinateur technique de l’ADIE et par ailleurs chef du projet PASSANT, a révélé qu’il est prévu de déployer un backbone de 339,801 km pour étendre et renforcer la résilience de l’intranet administratif, d’utiliser la technologie DWDM pour l’interconnexion des nouveaux nœuds du backbone au réseau existant, de déployer 75,233 km de fibre optique et 25 liens radios pour la mise en place d’un réseau de collecte (Backhaul).

331,75 km de fibre optique seront également déployés pour le raccordement des structures et entités administratives au backbone « le last mile F/ETTB ». Il est également prévu d’interconnecter par fibre optique plus de 300 bâtiments administratifs et d’installer 57 Stations de Base pour l’interconnexion par liaison radio de 400 bâtiments administratifs. L’ADIE construira et équipera aussi 49 locaux techniques, mettra en place 125 réseaux Wi-Fi dans les places publiques pour l’accès aux services numériques des populations.

Un centre de données « datacenter » pour l’hébergement de données et contenus numériques sera également érigé à Kaolack ou dans une autre région. Il servira aussi de secours aux autres centres de données. Le coût total de ce projet qui durera deux ans est évalué à 50 milliards FCFA.

(Source : Agence Ecofin, 22 août 2019)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)