twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : la « start-up » Wave obtient sa licence d’établissement de monnaie électronique

vendredi 22 avril 2022

La « start-up » de finance digitale, Wave, vient d’obtenir sa licence d’établissement de monnaie électronique auprès de la Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest. C’est la première structure de ce genre à obtenir cette licence.

Wave a grandi de manière vertigineuse depuis sa création au Sénégal en 2018. En quatre ans cette société de la fintech est devenu le plus grand service de mobile money au Sénégal. La société revendique plus de six millions d’utilisateurs actifs par mois. L’année dernière, elle avait levé 200 millions de dollars de fonds d’investissement.

Nouveau cap

Du mobile money à la banque en ligne, Wave vient donc de franchir un nouveau cap. Avec cette licence, la désormais célèbre enseigne bleue au pingouin devient une banque électronique à part entière, avec un accès direct à la Banque centrale de l’UEMOA. Jusqu’à présent Wave devait traiter avec des établissements partenaires pour pouvoir fonctionner. Aujourd’hui, cette licence va permettre d’offrir plus de services financiers, assure Wave : tels que les paiements marchands, le crédit et les transferts d’argents internationaux.

« Signal fort »

Wave est la première structure qui n’est pas une banque ni un opérateur de télécommunication à se voir accorder cette licence d’établissement de monnaie électronique par la BCEAO. « C’est un signal fort de la reconnaissance grandissante pour de nouveaux modèles d’inclusion financière », indique la société dans un communiqué.

Cette start-up s’est imposée sur le marché du mobile money au Sénégal et en Côte d’Ivoire. Elle s’est distinguée de ses concurrents tels qu’Orange Money ou Moov Money par ses retraits et dépôts d’argents sans frais et par son taux fixe de 1% sur les transferts nationaux. Sa facilité d’utilisation est également mise en avant.

(Source : RFI, 22 avril 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)