twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : la division spéciale de la cyber sécurité met fin aux activités de 10 individus pour arnaque sur le net

samedi 1er décembre 2018

Comme si c’était un film. Pourtant une réalité. L’affaire dite « Dash plan fait le tour de la toile et a suscite autant de débat à Dakar.Il s’agit d’un groupe d’individus composé de footballeurs, de restaurateurs d’étudiants. La division spéciale de la cyber sécurité qui a mis fin aux activités de ces cybercriminels face à la presse a expliqué le préjudice subi par des citoyens.

Plus de 200 millions de francs CFA ont été soutirés á des citoyens selon le Docteur Papa Gueye, commissaire de police et chef de la Division spéciale de cyber-sécurité. « Les malfaiteurs avaient créé des groupes sur des réseaux sociaux. Ils collectaient les données personnelles de jeunes filles qu’ils présentaient comme étant de mœurs légères. Ces filles subissaient des chantages. Souvent ils leur proposaient une partie intime. Ils leur demandaient également de l’argent si elles que leurs données soient retirées », a fait savoir le commissaire Gueye.

Les dix personnes arrêtées dans l’affaire vont être jugées au Tribunal de grande instance de Dakar dans quelques jours pour collectes et diffusion à travers Internet et les réseaux sociaux de données à caractère personnel, d’atteinte à l’image, à la dignité et à la réputation.

Le modus operandi de ces cybercriminels

« Ils usaient de divers procédés pour parvenir à soutirer d’importantes sommes d’argent. La plupart des victimes ont eu la malchance de croire aux histoires qu’ils racontaient. Ils font croire aux victimes un gain de lots suite à un tirage au sort, si ce ne sont des menaces de suspension de la ligne téléphonique de la victime si elle n’exécute pas les ordres des arnaqueurs.

Joe Marone

(Source : CIO Mag, 1er décembre 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)