twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : la Banque mondiale injecte plus de 105 milliards de FCFA pour stimuler la compétitivité des secteurs de l’énergie et des TIC

vendredi 20 décembre 2019

Le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé mercredi un crédit de 180 millions de dollars (105 milliards 871 millions de francs CFA) de l’Association internationale de développement (IDA) pour, d’une part, soutenir les efforts du Sénégal visant à stimuler la compétitivité des secteurs de l’énergie et des technologies de l’information et de la communication (TIC) et, d’autre part, améliorer l’accès aux services pour les plus vulnérables.

La même source indique que ce programme contribuera à réduire le coût de production de l’électricité, à améliorer les performances du service public d’électricité, à élargir la concurrence dans le secteur des TIC et à bâtir une économie numérique durable.

Cité dans le document, Nathan Belete, Directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal a déclaré que “des services d’électricité et de TIC fiables, abordables et accessibles sont essentiels à la compétitivité et la transformation économique” du pays.

Selon le chargé du programme au sein de la Banque mondiale, Mustafa Zakir Hussain, « ce sont des réformes profondes et séquentielles qui peuvent aider à transformer le secteur de l’énergie en un secteur abordable pour le pays et à renforcer la structure concurrentielle du secteur des TIC pour améliorer la qualité des services et réduire les prix ». Sur l’économie numérique, « le Sénégal sera le deuxième pays en Afrique à disposer d’une loi exclusivement dédiée aux startups, ce qui traduit le sérieux avec lequel le gouvernement aborde ce domaine de l’économie », a ajouté Hussain.

Pour la Banque mondiale, “toutes ces mesures permettront de réduire les coûts et, par conséquent, de faciliter l’accès aux services de base soutenant la croissance économique, avec un accent particulier sur l’amélioration de l’accès à ces services pour les plus pauvres”.

(Source : Social Net Link, 20 décembre 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)