twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : l’entreprise Edacy mise sur la digitalisation de l’apprentissage pour endiguer le chômage

lundi 19 mars 2018

A l’instar de plusieurs pays africains, le Sénégal compte encore des milliers de jeunes à la recherche d’emploi. En dehors des structures existantes allant du FONGIP à l’ANPEJ, il y a un autre mécanisme pour affronter le phénomène : une offre de formation adaptée au marché. C’est ce à quoi s’essaie EDACY depuis décembre 2016 qui enseigne le développement Web et mobile, le data science, le digital marketing, la Blockchain ou encore le design au Sénégal. L’entreprise « qui fonctionne sur le modèle dual associe les meilleurs talents avec des ressources pédagogiques de haute qualité en ligne et l’immersion dans les entreprises leader pendant six mois pour accélérer les compétences techniques, interprofessionnelles et professionnelles », explique le directeur général.

Un modèle de formation qui fait ses preuves

Aujourd’hui, Mamadou Djigo et son équipe qui misent sur le digital pour garantir l’accès au marché à leurs produits disent avoir « une preuve tangible de la façon dont la digitalisation de l’apprentissage peut contribuer à endiguer le chômage mais aussi de l’existence d’un potentiel d’emploi dans la sphère digitale avec les nouveaux métiers du numérique ». Ainsi, 9/10 des étudiants formés à la clé par Edacy sont embauchés, à en croire Mamadou Djigo, 33 ans, titulaire d’un Diplôme d’études universitaires générales en mathématique appliquée et informatique (DEUG MAI) et d’un Diplôme d’Ingénieur de Conception (DIC). Pour lui, « l’Etat sénégalais doit encore beaucoup investir dans des modèles innovants et alternatifs comme le nôtre » pour la formation de jeunes talents avec des « compétences d’aujourd’hui et de demain ».

Une formation qui allie la théorie et l’immersion en entreprise

De son démarrage à maintenant, EDACY a pu nouer une trentaine de partenariats avec des entreprises et organisations telles que l’UNICEF, COFINA, AFRICARE, GAINDE 2000, entre autres. « Nous arrions aujourd’hui à placer en Worklearning (immersion en entreprise de 6 mois) 100 % de nos talents et plus de 88 % sont embauchés par les entreprises à la fin de cette phase », précise Mamadou Djigo qui soutient que « des académies de renom travaillent avec nous dans le cadre de notre programme, dont l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, l’Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar, l’Ecole supérieure multinationale des télécommunications ou encore l’Institut national polytechnique Felix Houphouët Boigny de Côte d’Ivoire ».

Une ambition africaine

Comme principal défi, l’entreprise ambitionne de former des milliers de personnes en ligne partout en Afrique en leur donnant des outils et des compétences qu’il faut pour s’imposer dans le monde du travail et être des leaders de demain. Déjà, 30 programmes vont être lancés en 2018 au Sénégal, en Côte d’Ivoire, non sans compter le Nigéria qui sera investi dans quatre mois. De l’avis du directeur général de EDACY, la digitalisation en cours consacre la démocratisation du savoir qui était détenu par quelques privilégiés et qui le gardaient jalousement pour demeurer puissants. Selon lui, le numérique permet aujourd’hui de « former le plus grand nombre de personnes pour être celles qui innovent comme Facebook ou Amazon plus riches que la plupart des pays africains ».

(Source : CIO Mag, 19 mars 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)