twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : l’arrivée de la société Wave (mobile money) contraint Orange à rabaisser ses tarifs

mercredi 9 juin 2021

L’arrivée de l’entreprise Américaine Wave (Mobile money) sur le sol sénégalais a contraint les responsables d’Orange (Sonatel) à rabaisser leurs tarifs appliqués sur les transactions mobile Money. Le rabais des tarifs constaté est tellement drastique que cela surprend plus d’un.

L’arrivée de Wave dans le pays a fait perdre plusieurs clients au géant Orange. Cette entreprise qui a comme politique, une taxation de 1% de frais d’envoi et zero franc de frais de retrait semble alléchant pour les clients. Orange n’a pas trouver d’autres alternatives que de réduire considérablement le coût de ses tarifs face à un tel concurrent.

En effet auparavant, Orange (Sonatel) avait fixé comme frais de retrait pour les retraits d’argent allant de 20 001 Fcfa à 30 000 Fcfa, la somme de 1400 FCFA contre 270 CFA aujourd’hui. Pour les retraits allant 50 001 à 99 999 Fcfa, les sénégalais payaient 2600 fcfa contre 300 FCFA aujourd’hui. S’agissant des montants allant de 100 000 fcfa à 2 millions de Fcfa, les frais ont baissé de 0,7 % alors que les clients sénégalais payaient 20 000 Fcfa pour retirer 1 500 000 fcfa.

L’entreprise Américaine semble être déterminée à faire changer les choses dans la sous-région ouest africaine, car elle tisse petit à petit sa toile à Abidjan, capitale économique ivoirienne, qui est par ailleurs une plaque tournante de l’économie sous-régionale. En Côte d’Ivoire, Wave adopte la même politique que celle du Sénégal, 1% de frais du montant d’envoi d’argent.

La nouvelle a été bien accueillie par les Ivoiriens, car les frais des transactions d’argent sont toujours élevés. Là où les Sénégalais paient aujourd’hui 270 fcfa comme frais pour un retrait allant de 20 000 à 30 000 fcfa, en Côte d’Ivoire les clients d’orange doivent débourser la somme de 700 fcfa pour un retrait d’argent compris entre 10. 005 Fcfa et 15000 Fcfa.

Pour les retraits allant de 50 001 Fcfa à 99 900 FCFA les sénégalais paient 300 Fcfa avec Wave alors que les ivoiriens paient 2200 Fcfa avec Orange pour un retrait de 100.000 Fcfa. Espérons que les dirigeants d’Orange rêveront les tarifs des transactions à la baisse avec l’arrivée du géant Wave pour le bonheur de tous.

(Source : AfrikMag, 9 juin 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)