twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : Sonatel, Expresso et SAGA Holding écopent d’une amende globale de 35 millions $ pour mauvaise qualité de service

vendredi 10 décembre 2021

Les actions de sensibilisation entreprises par le régulateur sénégalais au cours des derniers mois pour maintenir des services télécoms de qualité n’ont pas atteint les objectifs escomptés. Pour amener les sociétés télécoms à plus d’engagement, il a décidé de réprimer une fois de plus.

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) du Sénégal a sanctionné les opérateurs Sonatel, Expresso et SAGA Holding pour mauvaise qualité de service. Une amende totale de 20 284 286 957 FCFA (environ 35 millions $) a été distribuée. Dans une note publiée le jeudi 9 décembre, le régulateur télécoms révèle que Sonatel, la filiale du groupe télécoms Orange, devra s’acquitter d’une amende de 16 727 712 422 FCFA hors taxes contre 1 028 466 443 FCFA pour Expresso, filiale de Sudatel, et 2 528 108 092 FCFA pour Free.

L’Artp a déclaré que la sanction des trois principaux opérateurs de téléphonie mobile du pays fait suite « à une large campagne de mesure de la qualité de service et de la couverture des réseaux mobiles 2G, 3G et 4G exploités par les opérateurs sur l’ensemble du territoire national (les 46 départements, les axes routiers à savoir les RN1 à 7 et les autoroutes Ila Touba et Dakar – Mbour) ». Elle a été réalisée du 16 août au 10 novembre dernier.

Depuis l’année dernière, le régulateur accorde plus d’attention à la qualité des services télécoms alors que la demande en connectivité n’a cessé d’augmenter. Le nombre d’abonnés Internet est passé de 13 141 900 individus au 30 juin 2020 à 15 418 058 au 30 juin 2021. Le trafic voix est passé de 2,30 milliards de minutes au 30 juin 2020 à 2,71 milliards de minutes au 30 juin 2021. L’Artp a multiplié les actions pour contraindre les opérateurs télécoms à se maintenir dans les standards prévus, notamment les mises en demeure ou encore la sortie d’une application de test du débit Internet par les consommateurs.

L’Artp souligne que la sanction dont ont écopé les trois opérateurs télécoms est conforme aux « dispositions de la loi n° 2018-28 du 12 décembre 2018, portant Code des communications électroniques ».

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 10 décembre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)