twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : SONATEL écope d’une lourde amende de 16,7 milliards FCFA

lundi 13 décembre 2021

Au Sénégal, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), gendarme du secteur, a infligé le 9 décembre dernier une lourde amende de 16,7 milliards FCFA à la compagnie de téléphonie SONATEL.

A l’instar de la filiale sénégalaise de l’opérateur Orange, les deux autres acteurs du secteur présents dans le pays à savoir FREE et EXPRESSO ont écopé également d’amendes respectivement de 2,5 milliards FCFA et 1 milliard FCFA.

Ces sanctions font suite à un audit mené par l’ARTP qui révèle la non-conformité des services des différents opérateurs par rapport la qualité exigée dans leurs cahiers de charges. Ce, dans plusieurs zones notamment en province.

Dans le détail, cette enquête, qui a concerné 14 régions, a porté d’une part sur la couverture réseau 2G, 3G, 4G et d’autre part sur la qualité des services voix, SMS et data des opérateurs.

Si à Dakar, les compagnies font l’effort d’être aux normes sur les différents points évalués, en province la qualité du réseau et des services laissent fortement à désirer.

Selon les résultats présentés, les villes de Diourbel (150 km de Dakar), Fatick (149 km de Dakar), Kaffrine (257 km de Dakar) et Kaloack (192 km de Dakar) sont les plus impactées par le laxisme des opérateurs. 

A Kedougou (à 698 km de DAKAR) aucun des 3 opérateurs ne respectent les normes en vigueur pour la couverture réseau tant en 2G, 3G qu’en 4G.

Toutefois, à en croire les médias locaux, ces sociétés de téléphonie mobile sont montées au créneau pour contester les conclusions de cet audit qui les met sous le feu des projecteurs depuis sa publication.

Pour le groupe SONATEL, cotée à la BRVM, c’est une bien mauvaise nouvelle. Après avoir enregistré au terme du troisième trimestre dernier, un résultat remarquable de 189,2 milliards FCFA en hausse de 35% laissant entrevoir un bel exercice 2021, cette nouvelle pourrait refroidir l’enthousiasme des investisseurs. Ce lundi, le titre SONATEL a accusé une baisse de 1,45% à 13 550 FCFA, soit sa pire performance depuis le 5 octobre dernier.

(Source : Sika Finance, 1" décembre 202&)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)