twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : Ndèye Tické Ndiaye Diop présente son bilan

mercredi 25 décembre 2019

Ndèye Tické Ndiaye Diop, Ministre de l’économie numérique et des télécommunications du Sénégal, a rencontré la presse au cours d’un déjeuner pour présenter le bilan et perspectives de son département ministériel.

Réalisations

A quelques jours de la fin de l’année 2019, c’est le moment de faire les bilans et de définir les projections de l’année a venir. Ndèye Tické Ndiaye Diop n’a pas rompu la tradition. Ce 23 décembre, elle a présenté plusieurs projets exécutés parmi en guise de bilan.

Elle a commencé par l’adoption du code des communications électroniques. Ensuite, elle a mentionné le programme d’appui à la modernisation de l’administration. En outre, la Ministre est revenu sur le projet de loi portant création et promotion de la start-up au Sénégal. Elle s’est voulue complète en terminant par le chantier pharaonique de la restructuration de la Poste.

Perpectives

Selon Ndèye Tické Ndiaye Diop, pour l’émergence d’ici 2035, le gouvernement prévoit la création de ‘’zones spéciales’’ destinées à l’économie numérique et aux ‘’services export’’. Un des catalyseurs de cette vision est le parc des technologies numériques du Sénégal. Il est financé par la Banque africaine de développement et le lancement des travaux aura lieu le 30 décembre, à Diamniadio’.

Ce projet dont le fonctionnement est prévu dès 2021 comprend la construction et l’équipement de trois tours pour les entreprises Tic et des bâtiments annexes. Objectif, permettre au secteur des tic de contribuer à l’activité économique, tout en favorisant l’emploi des jeunes.

Au-delà du Parc des Technologies Numériques

La ministre a annoncé également la construction de quelque ‘’45 maisons numériques du citoyen’’, d’ici 2025. Cela grâce au programme » Stratégie Sénégal numérique 2025 « . Le but de ce programme est de faire en sorte que, d’ici à 2025, le numérique entre dans tous les usages au Sénégal. Il vise enfin, de rendre dynamique et innovant, le secteur privé. Ce pan important de la politique du gouvernement prendra en compte, la protection des données des citoyens , de la cybersécurité, et l’accès à internet.

(Source : ICT4Africa, 25 décembre 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)