twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : Le numérique pèse 8% dans le PIB

mardi 6 mars 2018

Secteur stratégique, les TICS démontrent de jour en jour leur poids dans l’économie. Au Sénégal, ce secteur se caractérise par son dynamisme et son importance. Selon Mayacine Camara, Coordonnateur de la Direction générale de la Planification et des Politiques Economiques (DGPPE), qui prenait part à l’Atelier de prospective sur l’économie numérique pour une croissance inclusive au Sénégal, la part du secteur des TIC est très considérable dans la formation du PIB, en se situant par exemple à 8,7% en 2016.

En outre, souligne-t-il, l’indice de développement des TIC pour le Sénégal s’est considérablement amélioré entre 2015 et 2016. La mise en œuvre du PSE, à travers la Stratégie « Sénégal numérique 2025 », va davantage porter le secteur des TIC et conforter la position du Sénégal comme leader sous-régional.

De même, la fracture numérique s’est considérablement réduite depuis la mise en œuvre du PSE. A ce titre d’ailleurs, le Gouvernement a déjà entamé la mise en œuvre du projet de Parc des Technologies Numériques (PTN) pour aménager 25 hectares sur le pôle urbain de Diamniadio, dans le souhait de constituer une plateforme de classe internationale de l’innovation et du développement de services numériques.

« Aujourd’hui, la digitalisation économique est un phénomène tendanciel pour dématérialiser l’économie en s’appuyant sur les technologies de numérisation. Dans cette optique, nos collègues des impôts, de la douane et du trésor ont entamé un processus irréversible sur la e-tax, e-dépenses et e-courriels », note Mayacine Camara.

Selon lui toujours, le Ministre des finances s’est engagé à poursuivre cette dynamique pour mieux répondre aux besoins de nos concitoyennes et concitoyens, de nos partenaires financiers et des investisseurs étrangers. Toutefois, il a rappelé des défis à relever notamment : il s’agit de la prise en compte, dans notre système éducatif et de formation professionnelle, du processus de numérisation, en vue d’une meilleure adéquation entre offre et demande d’emploi.

« Nous devrons également nous poser des questions relatives à la transition entre la micro-informatique et l’intelligence artificielle qui seront, certainement, une révolution de la prospective numérique de demain. Il faudra aussi définir un cadre de responsabilité des entités privées prêtes à accompagner le PSE, à travers la stratégie Sénégal Numérique (SN 2025) », conclut-il.

Pathé Touré

(Source : Le Journal de l’Economie Sénégalaise, 6 mars 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)