twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : Le ministère prend des résolutions pour booster l’engagement des femmes dans le domaine Tic

mercredi 14 août 2019

Le Ministère de l’Économie Numérique et des Télécommunications MENT s’engage aux cotés de l’UNESCO pour réduire la fracture numérique liée au genre dans le domaine des Tics.

Le Projet d’Appui à la Réduction de la Fracture Numérique et l’Autonomisation des Femmes par les TIC, piloté par le MENT est ainsi soutenu par l’instance onusienne en charge de l’éducation la science et la culture dans le pays. Ce projet va capitaliser les acquis et la conjugaison des expertises pour contribuer au renforcement de l’égalité et l’équité de genre au Sénégal.

Dans son discours, le Directeur régional de l’UNESCO Dakar M. Dimitri Sanga explique que les données de l’Enquête Démographique et de Santé (EDS) 2017 indiquent que seules 29% des femmes contre 43% des hommes déclaraient avoir utilisé internet au cours des 12 derniers mois, soit un écart de 14 points. Selon lui, aucun pays ne saurait faire de l’économie numérique et des TIC un levier de développement s’il ne garantit pas l’implication effective et le bénéfice aux femmes qui représentent plus de la moitié de la population.

De son coté, Mr Yoro Moussa Diallo, Secrétaire Général du Ministère de l’Économie Numérique et des Télécommunications déclinera plusieurs actions prioritaires pour renforcer la participation et l’accès des femmes aux TIC notamment :

■ Le développement du leadership féminin dans les TIC ;

■ Le financement et l’accompagnement des startups féminines ;

■ La capacité des filles à poursuivre une carrière dans le secteur des TIC.

Pour le Secrétaire Général, les recommandations de cette journée vont guider les actions du département pour remédier aux disparités persistantes entre les genres, et prôner l’égalité des genres dans tout le système éducatif, la réduction de la fracture numérique liée au genre et l’autonomisation des femmes dans le domaine des Tics.

Maryse Atsé

(Source : ICT4Africa, 14 août 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)