twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Sénégal : Faute de paiement de rançon, le groupe de hackers Kakakurt commence à divulguer les données de l’ARTP

mardi 18 octobre 2022

La menace a été mise en exécution, ce lundi 17 octobre 2022. Aux environs de 14h, le groupe des hackers Kakakurt qui a pris pour cible le système informatique de l’Agence de Régulation des Télécommunications et des Postes du Sénégal a commencé à divulguer des données, dont des mails des personnels, des projets parmi les 102 Go de données de la structure.

L’attaque était survenue dans la semaine du 1O octobre 2022. Le groupe de pirates avait menacé de rendre publique les 102 Giga octets de données piratées si une rançon n’était pas versée, d’après le site Financial afrik. Cependant, ce piratage de l’autorité de régulation concerne exclusivement les boîtes mails d’un nombre important de salariés de la boite et parmi ces employés, certains occupent des postes stratégiques.

De probables données sensibles à trouver telles des échanges avec d’autres ministères, d’autres personnes d’autres pays, des données sur des projets passés, en cours ou à venir au Sénégal qui n’étaient pas publics jusqu’ici.

À l’heure où le numérique gagne du terrain, tous mécanismes de protection de données relatifs à la cyber sécurité demeurent un impératif, notamment chez les pays africains qui en font même, un défi à relever. Actif depuis juin 2021, il cible les organisations de petite et moyenne taille.

Selon les experts, le groupe Kakakurt est actif depuis juin 2021 et cible les organisations de petite et moyenne taille. Il prend pour cible des systèmes informatiques afin d’en extraire les données qu’il menace de publier si une rançon n’est pas payée.

En juin 2022, apprend-on de certains sites web spécialisés, le Bureau fédéral d’investigation (FBI) américain, l’Agence de cybersécurité et de sécurité des infrastructures (CISA), le département du Trésor et le réseau de lutte contre la criminalité financière (FinCEN) publiaient un avis conjoint de cybersécurité interpellant les entreprises et organisations sur les agissements de Karakurt. Ils indiquaient que les demandes de rançon connues oscillaient entre 25 000 $ et 13 000 000 $ en Bitcoin.

Jean Materne Zambo

(Source : Digital Business Africa, 18 octobre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik